Crowdfunding – Financement participatif : la vérité du point de vue de l’épargnant ! – Mai 2014

Mis à jour le: 29/11/2017 par Vincent Cudkowicz

La tendance du moment: la nouvelle loi pour encadrer le crowdfunding, dans Paris est à vous – 29/05

Le 29 mai, La tendance du moment: Une nouvelle loi pour encadrer le crowdfunding a été le sujet abordé par: Vincent Cudkowicz, directeur général de Bienprevoir.fr, Stéphanie Savel, présidente du directoire de Wiseed,, et Benoit Bazzochi, président fondateur de la plateforme Smartangels.fr, dans Paris est à vous, avec Karine Vergniol sur BFM Business.

La nouvelle loi sur le financement participatif et le crowdfunding a été passé en ordonnance lors du conseil des ministres du 28 mai 2014.

Lors d’un débat très animé dans l’émission Paris est à Vous, sur BFM Business le 29 mai 2014, Vincent Cudkowicz de bienprévoir.fr révèle le scandale du financement participatif.
En effet, tout l’accent est mis sur les dispositions visant à aider les projets et les entreprises à financer leur amorcage voire leur développement.
La question que pose Vincent CUDKOWICZ est qu’en est il du point de vue de l’épargnant ? Le crowdfunding est il bon pour l’épargnant ? La nouvelle ordonnace et la nouvelle loi, offre t elle suffisamment de garantie à l’épargnant ?
Le crowdfunding et le financement participatif, sont ils une bonne réponse au besoin d’épargne et de préparation à la retraite ? Est ce une solution d’épargne gagnante pour l’épargnant ?

Vincent CUDKOWICZ insiste sur le fait, que la désintérmédiation à tout prix, risque de générer une catastrophe à 5 ans ou plus, alors que les solutions de placements comme les FIP / FCPI, qui financent déjà l’innovation depuis 1997, ne donnent pas satisfaction en terme de performance. Pour rappel, dans cette infographie http://bit.ly/1pePxPp réalisée par bienprévoir.fr, il est démontré que les performances des FIP / FCPI en France ont été négatives de 1997 à 2013. Le risque, est encore plus grand alors que les plateformes de financement participatif n’ont pas prévu d’accompagnement dans la gestion des investissements, l’épargnant se retrouvant seul face à des décisions de gestion à prendre.

Par Vincent Cudkowicz

Directeur Général, co-fondateur