Définition : Abattement fiscal

Un abattement fiscal est le retranchement, la déduction, en montant ou en pourcentage, d’une somme d’argent sur son imposition. On parle d’abattement fiscal à la base pour désigner la fraction de la matière imposable exemptée de l’impôt. L’abattement fiscal est donc d’une réduction forfaitaire directement calculée sur la base d’imposition.

En résumé, l’abattement fiscal est une déduction faite des revenus déclarés, pour les particuliers comme pour les entreprises, et qui diminue donc l’assiette du revenu imposable.

Les frais pouvant faire office d’un abattement fiscal sont listés par la loi, et peuvent être de nature et d’origine très variées. On y retrouve par exemple les frais liés à la garde d’enfants, aux aides à domicile, à certains travaux d’isolation ou frais professionnels.

La notion d’abattement fiscal bien souvent retenue dans son rapport à l’impôt sur le revenu peut aussi s’appliquer selon le même processus à d’autres types d’imposition tels les droits de succession par exemple.

 

Illustration de l’abattement fiscal :

Par exemple, pour le calcul de l’IR (impôt sur le revenu), le revenu imposable de chaque foyer bénéficie d’un abattement fiscal de 10% avant application du barème d’imposition.

 

Autre exemple :

Certains travaux réalisés dans votre propriété principale peuvent vous donner droit à un abattement fiscal sur votre impôt de solidarité sur la fortune. Cet abattement fiscal, qui existe depuis le 1er janvier 2008 a été récemment majoré de 20 à 30%.

 


 

Voir aussi : Abattement

En savoir plus en prenant contact avec un Conseiller : Demande de rappel – Discussion en ligne

 

Retour au : Menu du lexique