Définition : Assurance décès

L’assurance décès est une solution de prévoyance, dérivée de l’assurance-vie. Il s’agit d’un contrat à travers lequel, l’assureur s’engage contre perception de primes régulières, à verser un certain capital à un bénéficiaire si l’assuré décède avant une certaine période.

Si l’assuré est toujours vivant à la fin de la période prévue par l’assurance décès, l’assureur garde les primes versées.

L’assurance décès est une solution de prévoyance temporaire. C’est un moyen assez efficace pour protéger vos héritiers des aléas de la vie. En cas de décès, elle permet au conjoint restant en vie, par exemple, de pouvoir poursuivre l’éducation des enfants sans frein financier.

 

L’assurance décès en détails :

En cas d’accident, d’invalidité ou de décès, votre couverture sociale ne suffira peut être pas à protéger les vôtres : éducation des enfants, remboursement d’un crédit immobilier… L’objectif du contrat assurance décès est donc de garantir, en cas de décès ou d’invalidité du souscripteur, le versement à son bénéficiaire d’un capital dont le montant est fixé à l’avance. Vos cotisations évoluent avec l’âge. Vous pouvez à tout moment résilier votre contrat assurance décès.

L’assurance décès est un placement fiscalement intéressant, tout comme l’assurance vie, puisque les capitaux versés au jour du décès de l’assuré bénéficient d’un traitement fiscal spécifique.

Souscrire à un contrat de type assurance décès après l’âge de 50 ou 55 ans vous oblige à passer un examen médical approfondi.

 


 

Voir aussi : Assurance-vie

En savoir plus en prenant contact avec un Conseiller : Demande de rappelDiscussion en ligne

 

Retour au : Menu du lexique