Définition : Prélèvement Forfaitaire Libératoire (PFL)

Le prélèvement forfaitaire libératoire ou PFL représente la possibilité de payer un impôt à un taux forfaitaire, dispensant ainsi de déclaration. 

Il est dit forfaitaire, car le taux de prélèvement n’est pas calculé en fonction des revenus du contribuable, comme c’est le cas pour l’impôt sur le revenu progressif, mais en fonction de la nature du placement. Tous les contribuables sont donc soumis au même taux.

 

Quand faut-il opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire ou PFL ?

Chaque année, il vous faut vérifier le choix de vos options fiscales. Parmi ces options, vous trouverez le choix de l’imposition des intérêts sur vos différents placements bancaires. L’imposition des dividendes d’actions peut également rejoindre l’imposition via le prélèvement forfaitaire libératoire ou PFL.

Vous pouvez donc opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire ou PFL pour vos placements à revenu fixe, en calculant par avance s’il est plus avantageux que le barème d’imposition classique. C’est le cas si votre tranche marginale d’imposition est supérieure à 14% (selon le barème des impôts 2011).

Concernant les placements à revenus variables, le prélèvement forfaitaire libératoire, ou PFL, peut être choisi pour l’imposition des dividendes. Attention cependant, cette option n’est intéressante que si vous êtes soumis au taux marginal d’impôt sur le revenu de 40% ou si vous percevez plus de 19 700 € de dividendes dans l’année pour une personne seule, et 39 400 € pour un couple, selon le barème des impôts 2011.

 

La fiscalité du portefeuille de titres

Vous pouvez déposer vos titres en compte titres ordinaire, sans contrainte particulière ou bien dans le cadre d’un Plan d’Epargne en Actions (PEA) pour bénéficier d’une fiscalité particulièrement attractive (fiscalité des revenus de valeurs mobilières, et des plus-values de valeurs mobilières), mais il est alors nécessaire de respecter certaines conditions. Vous avez le droit de cumuler compte titres ordinaire et PEA.

Le prélèvement forfaitaire libératoire ou PFL est fixé par type de placement.

 

Avantage du prélèvement forfaitaire libératoire ou PFL

L’avantage majeur du prélèvement forfaitaire libératoire ou PFL est que ce dernier permet de s’acquitter de l’impôt sur le revenu pour les placements bancaires. En effet, le prélèvement forfaitaire libératoire ou PFL remplace alors cet impôt. 

Le prélèvement forfaitaire libératoire ou PFL est fixé par type de placement.

 


 

Voir aussi : Portefeuille de titresDividende

En savoir plus en prenant contact avec un Conseiller : Demande de rappelDiscussion en ligne

 

Retour au : Menu du lexique