Définition : Rente viagère

La rente viagère est un revenu périodique obtenu contre le transfert d’un capital à un tiers (une banque ou une compagnie assurance). Elle est versée toute la vie du rentier, ce qui lui donne une certaine analogie avec une retraite ou avec certaines pensions à vie.

A savoir, la rente viagère est, selon les cas, indexée ou non sur l’inflation

 

Sur quoi porte la rente viagère ?

La rente viagère peut avoir été souscrite dans le cadre d’une assurance-vie, d’un contrat de retraite par capitalisation, ou obtenue par une opération de vente d’immeuble en viager.

Concernant les contrats, trois types se distinguent :

1/ Les contrats de rente : Il s’agit d’une rente viagère immédiate ou différée (selon la date du premier versement), ouverts à tous les épargnants. Ainsi, dans un contrat de rente différée, la rente n’est servie qu’après une période plus ou moins longue, appelée période de constitution de la rente ou encore différée. Alors que la rente viagère immédiate débute nécessairement par le versement d’un capital, la rente viagère différée peut se souscrire au moyen du versement d’un capital, ou au moyen du versement de primes périodiques pendant tout ou partie de la durée du différé.

2/ Les contrats à sortie obligatoire en rente : Il s’agit par exemple du contrat Madelin, pour les travailleurs non salariés, de la Préfon, pour les fonctionnaires.

3/ Les contrats à sortie optionnelle en rente : Il s’agit d’un contrat d’assurance-vie, d’un PEP ou d’un PEA, ouverts à tous. La rente viagère pourra alors être stipulée réversible au bénéfice du conjoint ou de toute autre personne : à votre décès, votre rente lui sera alors payée jusqu’à son propre décès, en totalité (réversion à 100%), ou en partie (réversion à 50%, 60% ou autre).

 

Comment est calculée la rente viagère ?

Le montant de la rente est calculé sur votre contrat en fonction de la somme d’argent que vous êtes disposé à investir, des frais de souscription, mais aussi de votre âge actuel et de votre âge au moment où la rente commencera à vous être versée. La rente peut commencer à être versée immédiatement si votre contrat le prévoit. Le calcul prend en compte votre espérance de vie statistique moyenne. Ainsi, plus vous commencez à percevoir la rente jeune, moins elle est importante. Le montant de votre rente sera révisé chaque année, de plein droit, selon un barème fixé par chaque loi de finances.

 

Avantages de la rente viagère

Les avantages de la rente viagère sont la déductibilité fiscale des primes versées pour se constituer cette rente, et la garantie de ressources quelle que soit la durée de votre vie. Vous ne savez pas combien de temps vous vivrez, mais vous avez sans doute déjà une idée des ressources dont vous disposerez pendant votre retraite. Dès à présent, vous pouvez consacrer une part de vos revenus à l’acquisition d’une rente viagère en prévision d’une baisse de ressources dans 10, 20 ou 30 ans.

La rente viagère peut être universelle : à votre décès, le capital initial de la rente sera reversé à vos héritiers.

 

Fiscalité de la rente viagère

Toutes les rentes viagères, quelle que soit leur forme ou leur origine, sont, en principe, passibles de l’impôt sur le revenu. Peu importe qu’elles soient constituées sur une ou plusieurs têtes, ou à capital réservé ou aliéné, qu’elles soient affectées ou non d’une clause de variation automatique.

Des exceptions existent.

 

Exemple de rente viagère

Pour ne citer qu’un exemple, permettant d’illustrer le principe de la rente viagère, nous pouvons parler de Jeanne Calment, doyenne de l’humanité, qui avait souscrit une rente viagère à son notaire à l’âge de 90 ans. À sa mort, 32 ans plus tard, le bien immobilier avait été payé plus du double de sa valeur réelle, et les bénéficiaires directs sont morts avant Mme Calment.

 


 
Voir aussi : Achat viagerRente viagère différée

En savoir plus en prenant contact avec un Conseiller : Demande de rappel – Discussion en ligne

 

Retour au : Menu du lexique