Guide Fip ISF


Les FIP (Fonds d’Investissement de Proximité)

Bien comprendre les FIP
  • Les FIP sont des Fonds d’Investissement de Proximité qui ont été créés pour permettre aux particuliers de profiter du dynamisme des PME « non cotées » sur le marché boursier au travers de produits d’épargne accessibles et ouvrant droit à des avantages fiscaux.
  • Pour bénéficier de ces avantages fiscaux vous devez garder vos parts de FIP pendant au moins 5 ans.
  • Le FIP est une solution simple pour réduire votre exposition à l’impôt sur le revenu et/ou l’impôt sur la fortune.
Les FIP, pour quoi faire ?
  • Pour réduire votre impôt sur le revenu et/ou votre impôt sur la fortune : Votre investissement dans un FIP vous procure une réduction d’impôt et une exonération des dividendes sur les plus values réalisées (hors prélèvement sociaux).
  • Pour profiter du dynamisme des PME rentables « non cotées » sur le marché boursier : Un minimum de 60% de votre capital est investi dans des PME éligibles, le reste étant généralement réparti sur des investissements sécuritaires.
A qui s’adressent les FIP ?
  • A tous les contribuables dont le patrimoine subit une forte pression fiscale et qui recherchent des solutions de défiscalisation.
  • Aux épargnants qui sont prêts à prendre des risques pour profiter du dynamisme des PME « non cotées » en bourse.
  • Le FIP est un placement à long terme. Il se conserve au minimum 5 ans. Vous pouvez vendre vos parts de FIP avant 5 ans, mais vous devrez rembourser les avantages fiscaux obtenus.
La fiscalité des FIP

Les avantages fiscaux des FIP IR

Souscrivez à un FIP pour profiter d’une réduction et d’une exonération d’impôt (hors prélèvements sociaux) sur la plus value potentielle:

  • Une réduction du montant de votre IR plafonnée à 2.160€ pour un célibataire et 4.320€ pour un couple.
  • Une réduction d’impôts de 18% plafonnée à 8.640€ pour un couple cumulant FIP et FCPI, et 4 320€ pour un célibataire.
  • Une exonération d’IR sur les plus values réalisées.

Mode de calcul des avantages fiscaux

Les avantages fiscaux dépendent du montant de votre investissement. En effet :

  • La réduction du montant de l’impôt sur le revenu est de 18% de votre investissement. Ceci correspond pour un investisseur de 10.000€ à une économie de 1.800€ d’impôt sur le revenu.
  • Les plus values réalisées n’entrent pas dans votre revenu imposable.

Les avantages fiscaux des FIP ISF

Les FIP ISF propose un double avantage fiscal :

  • Une réduction de l’ISF : réduction de 50% de la part des investissements dans les PME éligibles. Cette réduction est limitée à 18000€ par foyer fiscal
  • A l’échéance, vous bénéficiez d’une exonération sur les plus values

Les prélèvements sociaux de 15,5% sont dus sur la plus value sur les FIP ISF et FIP IR.

Comment souscrire à un FIP ?

Les conditions à respecter pour bénéficier des avantages fiscaux

  • Conditions propres au souscripteur :
  • Vous devez détenir les parts de FIP au minimum 5 ans (sauf cas de licenciement, décès, invalidité) sous peine de remboursement des avantages fiscaux. Il est conseillé de les détenir pendant 6 à 8 ans pour optimiser le placement.
  • Conditions propres à la société gestionnaire du FIP :
  • Un minimum de 60% de l’actif doit être investi dans des PME éligibles, dont 10% dans des PME jeunes de moins de 5 ans.
  • Les PME doivent être situées dans une zone géographique limitée à 3 régions administratives limitrophes au maximum.
  • Le solde de l’investissement se fait généralement sur des supports sécuritaires (obligations, OPCVM monétaires….).

Vous êtes concernés par la seule condition de durée de détention de 5 ans.

Le respect des autres conditions incombe à la société de gestion, vous n’avez pas à vous en soucier.

A quel moment faut-il souscrire un FIP ?

  • Pour la réduction d’IR, la souscription doit être effectuée avant le 31/12 de l’année précédente.
  • Pour la réduction d’ISF, la souscription doit être effectuée, avant le 31 mai pour les patrimoines inférieurs à 3 millions € et avant le 15 juin pour les patrimoines supérieurs à 3 millions €.

Les avantages des FIP par rapport aux investissements en direct dans les PME éligibles

  • Vous ne cherchez pas vous même les PME sur lesquelles investir.
  • Vous ne consacrez pas de temps à jauger le modèle économique de la PME cible.
  • Une société de gestion fait les arbitrages stratégiques pour vous.

Avertissement

  • Les FIP sont des produits risqués, 10% de l’actif est investi dans des PME jeunes donc risquées.
  • Votre capital est indisponible pendant au minimum 5 ans. Mais en général vous devez garder votre investissement entre 6 et 8 ans pour optimiser la vente de vos parts de FIP.
  • Vous investissez dans des PME non cotées en bourse, la valeur de vos parts est donc calculée par la société de gestion de manière périodique.
Les frais
  • Les frais de gestion : ce sont des frais prélevés par le gestionnaire du FIP pour couvrir ses charges diverses. Ils représentent en général 3 à 5 % de l’investissement.
  • Les droits d’entrée : ils sont en général de 5% et ne sont prélevés qu’une seule fois.
Astuces bienprevoir.fr

Optimisez votre réduction d’impôt en sélectionnant des FIP :

  • Investissez un montant qui vous permette de réduire au maximum votre impôt
  • Vos parts de FIP au delà de 5 ans pour attendre la phase de maturation des PME.

Retrouvez-nous sur

notre dernière vidéo