Usufruit SCPI

Comment investir dans l’usufruit d’une SCPI

L’investissement en parts de SCPI démembrées est tout à fait opportun dans l’optique de préparer la transmission de son patrimoine.

En effet, le démembrement de parts de SCPI permet de mettre en place des stratégies patrimoniales combinant démembrement de propriété et donation aux héritiers en ligne directe qui se trouvent être très efficaces.

Des parents cèdent à leur enfant la nue-propriété de leur SCPI, tout en continuant à percevoir les revenus jusqu’à la fin de leurs jours. En choisissant la donation avec usufruit, ils deviennent les «usufruitiers», c’est-à-dire qu’ils en ont la jouissance complète, mais ils en cèdent la nue-propriété à leur descendant, qui se retrouve «nu-propriétaire».

L’usufruit peut être :

  • viager, il s’éteindra au décès de l’usufruitier
  • temporaire, il prendra alors fin à un terme convenu

La valeur fiscale de l’usufruit d’un bien dépend de l’âge de l’usufruitier. En effet, plus celui-ci est âgé et moins l’usufruit aura de valeur.

Exemple : un appartement d’une valeur de 100 000 € grevé d’un usufruit au bénéfice d’une personne âgée de 68 ans vaut, fiscalement, 100 000 x 6/10 = 60 000 €.

Pour réduire votre fiscalité, il faut savoir anticiper et agir avant d’atteindre certains âges-limites. De nombreux dispositifs fiscaux, notamment en matière de transmission, sont liés à l’âge du contribuable. Pour profiter de certains avantages, il faut agir avant…

Retrouvez-nous sur

notre dernière vidéo