Assurance vie : comment utiliser son épargne pour garantir un crédit, un prêt

Mis à jour le: 23/04/2019 par Vincent Cudkowicz

Vincent Cudkowicz, co-fondateur de bienprévoir.fr explique en quelques minutes, les astuces pour utiliser son épargne, son assurance vie, pour obtenir un crédit, économiser sur les coûts d’assurance d’un crédit.

Des idées pour optimiser votre argent. Vous n’êtes peut-être pas convaincus par l’assurance-vie, pas convaincus par son rendement. Oui, mais là où l’assurance-vie devient intéressante, c’est que vous pouvez l’utiliser aussi comme garantie. Pour garantir par exemple vos crédits bancaires.

L’assurance-vie peut donc servir de garantie. Pour garantir quoi ?

Pour garantir crédit immobilier ou pour les chefs d’entreprises en garantie de passif

On va peut-être commencer par les crédits immobiliers classiques. Quel est l’intérêt d’apporter en garantie une assurance-vie ?

Les banques apprécient fortement l’adossement d’un crédit à une partie de son patrimoine, car celui est généralement liquide en cas de non exécution du remboursement par l’emprunteur.

Dans le cas d’un crédit classique / amortissable, on peut imaginer, sans même faire intervenir le nantissement, doubler son crédit d’un montant d’épargne équivalent:

Exemple: j’emprunte 100K€ sur 10 ans à 3% et je place le même montant sur un « excellent fonds euros » qui peut rapporter après impôts 3,5%
Dans ce cas, je génère au bout de 10 ans un gain de 25K€ !

Quel est l’effet magique derrière ça?

C’est simplement que votre crédit classique, voit le montant de son capital à rembourser diminuer au fur et à mesure, alors que le montant de votre épargne grandit!

Pour que l’opération vaille le coup il faut un contrat-vie plus rentable que la moyenne ?

Même sans aller sur les meilleurs rendements, une épargne qui rapporte seulement 1,5% suffit.

Conclusion : il vaut mieux s’endetter et épargner que s’endetter uniquement. Ça coûte moins cher.

Ca marche aussi bien pour les crédits in fine ?

Dans le cas d’un crédit In Fine, l’idée étant que l’épargne constituée au fur est à mesure couvre en fin de compte la capital emprunté. Plus le rendement du contrat d’assurance vie sera elevé.

Plus le crédit sera remboursé rapidement.

Quels sont les autres avantages de l’assurance-vie utilisée comme garantie ?

Permet d’éviter de payer une assurance décès invalidité coûteuse et à fonds perdus (de 0,2à 0,6% du montant emprunté)

Et qui a le plus intérêt à utiliser son assurance-vie en garantie d’un crédit ?
Certaines personnes, ne peuvent plus s’endetter (à cause de l’âge ou de problèmes de santé); dans ce cas nantir son contrat d’assurance vie, permet de nouveau passer par le crédit.

Est-ce qu’il y a des pièges néanmoins ? Des aspects sur lesquels on doit se méfier ?

Certaines banques aujourd’hui bloquent le nantissement d’un crédit, avec une assurance vie qui n’est pas de la maison; c ‘est strictement interdit !

En cas de nantissement les bénéficiaires du contrat d’assurance vie doivent apporter leur assentiment, et cela les engage en cas de non exécution

Et vous disiez ça peut aussi être utile aux chefs d’entreprises…)
Oui un chef d’entreprise qui cède celle-ci à un repreneur, qui exige, ce que l’on appelle une garantie de passif, peut utiliser son contrat d’assurance vie en guise de garantie, il nantit son assurance vie, et ainsi il concède l’engagement de couverture du passif par le repreneur, sans entamer son patrimoine.

Par Vincent Cudkowicz

Directeur Général, co-fondateur