30 questions réponses pour tout savoir sur l'IFI

Qu’est-ce que l’IFI ?

L’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) est une version assouplie et allégée de l’Impôt Solidarité Fortune (ISF) applicable depuis le 1er janvier 2018. Il ne s’applique que sur les biens immobiliers. De nombreux redevables de l’ISF échapperont donc à l’IFI ou verront leur imposition baisser de manière significative.

Principe de base :  reprise des règles de base de l’ISF 

L’IFI reprend les règles de base de l’ISF en limitant cet impôt au patrimoine immobilier. Certains ajustements ont été apportés par rapport à certaines règles anciennes.

Le barème de l’ISF est quasiment identique. Le seuil de la dernière tranche passe tout de même de 12 à 10 millions d’euros. Seuls les patrimoines de plus de 1,3 million d’euros entrent dans l’assiette de l’impôt. Le calcul démarre à partir de 0,8 million d’euros, si le seuil de départ de la taxe (1,3 million d’euros) est dépassé.

Patrimoine taxableTaux applicableType de déclaration
De 0 à 0,8 M€0%IR
De plus de 0,8 M€ à 1,3 M€0,50%IR
De plus de 1,3 M€ à 2,57 M€0,70%IR
De plus de 2,57 M€ à 5 M€1%IFI
De plus de 5 M€ à 10 M€1,25%IFI
Supérieur à 10 M€1,50%IFI

L’IFI se calcul sur les biens détenus au 1er janvier

Tout comme l’ISF ne tient pas compte du quotient familial

Comment évaluer les biens immobiliers soumis à l’IFI ?

Les biens immobiliers sont toujours évalués à leur valeur vénale.

Si le bien est vraiment atypique et que la méthode de comparaison ne peut donc pas être appliquée, on aura alors recours à une expertise.

L’abattement de 30% pour la résidence principale est maintenu. Elle échappe à l’IFI si la résidence principale est détenue en SCI.

Le plafonnement de l’impôt à 75% des revenus du redevable est toujours applicable

 

Quels biens immobiliers échappent à l’IFI ?

Si le contribuable détient moins de 10% de la société qui est propriétaire des biens immobiliers, ces derniers sont exclus de l’IFI.

Les biens immobiliers opérationnels (usines, bureaux commerciaux…) d’une société dont le contribuable est actionnaire, sont exclus de l’IFI

Les biens immobiliers affectés à l’activité professionnelle du contribuable, sont exclus de l’IFI sous certaines conditions de détention du capital.

Pour les loueurs en meublés, si les recettes sont supérieures à 23.000 euros et si le loueur réalise 50% de ses revenus grâce à ces locations, les biens loués sont alors exclus de l’IFI.

Biens ruraux : Les biens donnés à bail à long terme sont considérés comme des biens professionnels exonérés d’ISF sous certaines conditions

Vidéo associée

Retrouvez-nous sur

notre dernière vidéo