3 solutions d’investissement fiscales et diversifiées

Mis à jour le: 05/07/2018 par Vincent Cudkowicz

Interview de Vincent Cudkowicz dans l’émission PARLONS CASH – NOVEMBRE 2014 avec Thomas Blard de Décideur TV.

Découvrez les préconisations d’investissement diversifiées, qui permettent d’obtenir, cerise sur le gâteau, une réduction fiscale sur vos revenus 2014. Au programme, Fonds d’Investissement de Proximité et Fonds dans l’innovation.

 

Pourquoi parler maintenant des Solutions d’investissement fiscales et diversifiées ?

Les compagnies et sociétés de gestion s’activent actuellement car nous approchons de la fin d’année, et que le 31/12 est la date butoir pour investir et réduire sont Impôt sur le revenu 2014 payé en 2015.

De quels types de produits parle t on ?

Les produits financiers qui permettent une réduction d’impôt sur le revenu sont principalement les FIP (Fonds d’Investissement de Proximité) et les FCPI (Fonds Communs Placement en Innovation)

Quels sont les avantages fiscaux effectivement délivrés par ces produits ?

Ces produits financiers accordent une réduction d’impôt de 18% avec un maximum de 4320€ pour un couple et de 38% pour les FIP Corses avec un maximum de 9120€. A noter le plafond des niches fiscales interdit de bénéficier de plus de 10 000€ de réductions d’impôt annuel par foyer.

Si on prend du recul, a-t- on une idée des performances réelles que procurent ces investissements ?

 Nous avions démontré dans une étude au 1er semestre 2014, que la performance moyenne des FIP / FCPI distribuées en France depuis 1997 ont généré une performance négative de -3%, hors avantage fiscal.Cependant, cela démontre le besoin d’être très sélectif dans le choix de ces investissements. En effet, selon cette même étude, seuls 30% des Fonds ont délivré une performance positive, et 6% on généré plus de 5% de performance.

Mais alors pourquoi détenir dans son portefeuille ce type de produits ?

L’enjeu principal que doit avoir en tête un investisseur est la diversification de son patrimoine, et non pas l’enjeu de la fiscalité, d’autant que ces placements sont peu liquides.

Exemple : un investisseur veut bénéficier du maximum de réduction d’impôt, soit

10 000€ pour son foyer, et veut diversifier sur 3 produits :

– FIP

– FCPI

– FIP CORSE

Quelle somme va t il devoir mobiliser dans son patrimoine pour obtenir ce niveau de diversification et maximiser sa réduction d’impôt?

Imaginons que l’investisseur veuille répartir ses capitaux disons raisonnablement entre chaque produit :

–   il investira 4000€ sur le FIP 123 Patrimoine III

–   il investira 4000€ sur le FCPI Objectif Europe

–   il investira 2000€ sur le FIP Corse Croissance N°2

Ainsi il obtiendra 10 000€ de réduction d’impôt environ, respectera le plafond des niches fiscales, mais également les maximum d’investissement par type de produit. Cependant il devra mobiliser près de 30 000 sur une durée de 6 ans en moyenne. Nous considérons par ailleurs que son patrimoine ne doit pas détenir plus de 10% sur ce type de placement : donc pour investir 30 000 de liquidités tel qu’exposé ci avant, il faut avoir un patrimoine minimum de 300 000€

Autre précaution à considérer : il faut également noter qu’il est probable qu’on veuille investir sur ce type de produit régulièrement. Avec une durée de détention moyenne de détention de 6 ans, cela veut dire qu’il faut consacrer 2% de son patrimoine chaque année à ce type de placement.

En conséquence on voit bien que ces solutions d’investissement doivent rester limitées dans le patrimoine de chacun.

Quels approche privilégier pour sélectionner son investissement ?

La sélection que nous réalisons chez bienprévoir.fr est basée sur une diversification par cible d’investissement notamment :

  1. Privilégions les produits qui ciblent des entreprises matures, ou qui ont un modèle économique avéré et qui dégage des revenus réguliers liés à des secteurs peu cycliques . C’est le cas par exemple de l’approche du FIP 123 Patrimoine III
  2. Il en est de même pour le FIP Corse qui lui aussi cible les PME locales matures, au modèle économique avéré.
  3. Privilégier les investissements des Société de Gestion présente sur le marché depuis de nombreuses années.
  4. Privilégier les fonds dont la stratégie recherche la diversification. Là aussi c’est le cas par exemple de FCPI Objectif Europe, qui non seulement diversifie ses investissements entre investissement dans des entreprises européennes innovantes, et jusqu’à 30% en placements financiers diversifiés.

Quelles astuces faut-il avoir en tête avant d’investir ?

La possibilité de cumuler investissement en FIP et FCPI

Quels sont les risques de redressement fiscal ?

A priori il est faible pour ce type de produits, car ces fonds obtiennent un agrément AMF.C’est un gage de sérieux pour l’investisseur, car obtenir un tel agrément signifie que ces fonds répondent clairement au cahier des charges fixées par la loi. Cependant ce risque n’est jamais nul.

 

illustration-bienprevoir-trois-solutions-pour-diversifier-et-defiscaliser

 

 

 

 

Par Vincent Cudkowicz

Directeur Général, co-fondateur