5 raisons d’investir dans les fonds obligataires datés, maintenant…

Mis à jour le: 04/07/2018 par Vincent Cudkowicz

Obligations schéma

Dans ce contexte de taux bas et de marchés chahutés, les sociétés de gestions cherchent à innover et utilisent différentes stratégies pour trouver du rendement, tout en limitant le risque. Ainsi, les fonds obligataires datés présentent de nouvelles opportunités aujourd’hui. Le contexte économique et financier s’y prête, mais les attentes actuelles des investisseurs également. Voici ainsi un rappel de ce que sont les fonds obligataires à échéance connue et 5 raisons d’investir maintenant dans ces fonds.

 

Qu’est-ce qu’un fonds obligataire daté ?

 

Un fonds obligataire daté est un Fonds Commun de Placement (FCP) classique, investi sur différents types d’obligations et dont la date de maturité maximale est connue et fixe. La société de gestion investit ainsi dans des obligations dont l’échéance correspond à la date limite fixée par le gérant. Entre temps, ces obligations auront rapportés des coupons qui seront versés aux investisseurs. En cas de nécessité, le gérant a la possibilité d’arbitrer les lignes. Si une ligne (obligation) présente un risque de défaut qui croit, le gérant peut vendre cette ligne pour protéger le portefeuille.

A retenir : Contrairement à un fonds obligataire classique dit à maturité constante, dans lequel le gérant intègre de multiples obligations à échéances variées et connaît des à-coups de marché, un fonds obligataire daté connaît une échéance maximale, ce qui permet de gagner en visibilité au fur et à mesure qu’on se rapproche du terme.

Mais plus précisément, pour quelles raisons est-il opportun d’investir dans ces fonds obligataires datés actuellement ?

 

BP-00-bullet-M-number-01 Des portefeuilles obligataires simples et compréhensibles.

 

Les fonds obligataires datés sont investis dans des portefeuilles d’obligations simples et compréhensibles qui permettent de viser, dans les conditions actuelles, des rendements annuels compris entre 4% et 5% net des frais de gestion du contrat d’assurance-vie (hors cas de défaut). Au travers de ces fonds obligataires datés, les investisseurs accèdent à un vaste univers d’émetteurs diversifiés provenant de tous les secteurs d’activité. Les principales signatures actuellement viennent des segments du High Yield (note B et BB). Par exemple, au sein du fonds obligataire daté La Française Rendement Global 2022, on retrouve des obligations d’entreprises comme Jaguar (BB), Dell (BB+), Numéricable (B+), GoodYear (BB-)… 

A retenir : Des rendements autour de 4% – 5% nets dans le contexte actuel avec des signatures de premier plan (hors cas de défaut).

 

BP-00-bullet-M-number-02 Des niveaux de performance à maturité connus dès l’achat.

 

Hors cas de défaut, le gérant est capable de connaitre, au jour de l’investissement, le rendement actuariel net qui sera servi par le fonds. Par exemple :

Ceci n’est pas le cas dans un fonds obligataire classique non daté à échéance connue, mais à maturité constante. 

 

BP-00-bullet-M-number-03 Une maîtrise du risque à travers une sélection et une diversification des signatures.

 

Pour maîtriser le risque et le diversifier, il faut investir dans des dizaines de lignes différentes. Hors, il est impossible pour un particulier d’investir directement dans des dizaines de lignes, puisque ces obligations High Yield sont généralement accessibles avec un minimum de plusieurs centaines de milliers d’euros pour chaque ligne. Ainsi, les sociétés de gestions sélectionnent des obligations d’entreprises diverses et variées. Le risque est ainsi mutualisé et diversifié.

A retenir : Une très forte diversification (la plupart des fonds investissent sur 70 à 100 lignes différentes). Cette diversification est rendue possible grâce à la force de frappe des sociétés de gestion. Un particulier ne peut pas accéder directement à autant de lignes ce qui limite sa possibilité de diversification en investissant en direct.

 

BP-00-bullet-M-number-04 Pourquoi investir maintenant dans les fonds obligataires datés ?

 

Les fonds obligataires datés reviennent en force aujourd’hui. En effet, des opportunités à saisir en ce moment avec les obligations à haut rendement (High Yield). Suite à la crise de l’été 2015, les marges de crédit (spreads = prise de risque VS obligation d’Etat) se sont accrues, pour atteindre des niveaux hauts (les plus hauts depuis 2 ans), synonymes également de meilleurs rendements. C’est donc le moment idéal d’investir en obligations d’entreprises. Les sociétés gérantes des fonds obligataires datés investissent donc en grande partie dans des obligations notées BB ou B, afin de chercher de la performance, en prenant un risque, certes, mais maîtrisé. Les taux de défaut des obligations restent malgré tout très bas, notamment par rapport aux pics des périodes 2002-2003 et 2009-2010.

Notons également que dans le cas de certains fonds obligataires datés comme AltaRocca Rendement 2022, les sociétés de gestion s’arment de couverture contre le risque de remontée des taux d’intérêts. 

Taux de défaut entre 1999 et 2016.

(Source : Bank of America / Merrill Lynch. Données au 29 février 2016) Tableau taux de défauts obligations

A retenir : Un risque de défaut qui augmente, certes, mais qui reste acceptable et gérable a fortiori pour un portefeuille géré incluant plusieurs dizaines de lignes.

 

BP-00-bullet-M-number-05 Quels avantages par rapport à l’investissement direct dans des obligations ou dans les fonds obligataires classiques ?

 

Les fonds obligataires datés constituent le meilleur moyen de détention d’obligations pour plusieurs raisons déjà évoquées. 

Rappelons que les fonds obligataires permettent aux investisseurs de détenir plusieurs dizaines d’obligations High Yield normalement inaccessibles pour les particuliers. En effet, dans le cas d’un fonds obligataire, l’investisseur particulier ne paye qu’une fois des frais pour s’exposer à un large portefeuille d’obligations diverses.

Les fonds obligataires permettent également de diversifier et d’investir sur de nombreuses obligations d’entreprises de secteurs différents, parfaitement connues des sociétés de gestion. Dans le cas particulier des fonds obligataires datés, l’investisseur a l’avantage de connaitre la performance à échéance dès l’achat (hors cas de défaut). 

A noter également que ces fonds obligataires datés sont accessibles pour le placement de la trésorerie d’entreprise. 

Synthèse des avantages des fonds d’obligations datés :

Tableau Comparaison Obligations Fonds Obligataires Classiques Fonds Obligataires Datés

Vous souhaitez en savoir plus sur ces fonds obligataires datés ?

>> Remplissez ce formulaire afin qu’un Conseiller bienprévoir.fr vous contacte <<


(Le code postal est nécessaire pour être contacté par un conseiller bienprévoir.fr de votre région)


Ces informations strictement confidentielles vont permettre, exclusivement, à un Conseiller en Gestion de Patrimoine de bienprévoir.fr de prendre contact avec vous.

Politique de confidentialité et désinscription

* Dans les conditions de marché du 18 mars 2016 pour le FCP AltaRocca Rendement 2022, du 29 mars 2016 pour le FCP Swiss Life Funds Opportunité High Yield 2021, et du 24 mars 2016 pour le FCP LFP Rendement Global 2022. Le taux de rendement conditionnel objectif indiqué ici prend en compte les frais de gestion applicables au contrat d’assurance-vie, et sous déduction des commissions de souscriptions, avant prélèvements sociaux et impôts.

Sous réserve de défaut jusqu’à l’échéance. Objectif de rendement non garanti.

Le rendement d’une obligation est fonction de la qualité de crédit de l’émetteur. Plus la qualité de crédit de l’émetteur est risquée, plus la perspective de rendement est élevée. Par ailleurs, dans le cadre d’un placement en assurance vie, l’assureur s’engage exclusivement sur le nombre d’unités de compte mais non sur leur valeur, qu’il ne garantit pas. Une sortie anticipée (rachat, arbitrage, décès) se fera à un cours dépendant de l’évolution des paramètres de marché au moment de la sortie et pourra entraîner un gain ou une perte sur le capital. 

Risque de perte en capital, risque lié à la gestion discrétionnaire, risque lié à l’investissement dans des obligations convertibles, risque de taux, risque de crédit, risque de contrepartie, risque lié à l’investissement dans les titres spéculatifs à haut rendement, risque de volatilité, risques liés à l’engagement sur des instruments financiers à terme, risque actions, risque lié à la détention de petites ou moyennes capitalisations, risque de liquidité des actifs sous-jacents.

Le présent document ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil personnalisé. Il ne peut être considéré comme un démarchage ou une sollicitation.

 

Par Vincent Cudkowicz

Directeur Général, co-fondateur

Vidéo associée