Assurance vie : vers une nouvelle décrue des rendements à prévoir en 2013

Mis à jour le: 22/10/2014 par Vincent Cudkowicz

Axa France a annoncé ce mercredi 27 novembre 2013 le rendement du fonds en euros de ses contrats d’assurance-vie. Il affiche un taux net de 2,70%, pouvant être porté à 2,90% ou 3,30% dans certaines conditions. La création de deux nouveaux produits pour financer l’économie pourrait permettre aux épargnants acceptant un petit risque supplémentaire d’accéder à un meilleur rendement.

Fin 2012, les contrats en euros des assurances-vie avaient rapporté en moyenne 2,9 % contre 3 % en 2011. Quand à l’année 2013 elle laisse peu d’espoir de voir une remontée des rendements de l’assurance vie . Axa France ouvre le bal des annonces de rendement des fonds en euros en 2013. Les fonds en euros de ses principaux contrats d’assurance-vie (Arpèges, Excellium, privilège, Figures Libres, Odyssiel, Expantiel et Optial) verseront un taux net de seulement 2,7 % pour 2013. Il était de 2,9 % en 2012 et de 3 % en 2011, Il est cependant supérieur aux 2,50% moyens pronostiqués en avril par le cabinet de conseil en assurance Facts & Figures pour l’ensemble des fonds en euros en 2013

Pas de décollecte pour l’assurance vie

Pour obtenir une meilleur performance que chezsur les fonds en euros de chez Axa France, il aurait fallu « booster » votre assurance-vie avec des fonds euros « vitaminés » comme ceux distriubués pas bienprévoir.fr fonds euros bienprevoir. L’autre solution aurait été de coupler votre investissement en fonds euros avec nos meilleurs unités de compte , en acceptant un peu plus de risque.

Malgré un rendement en baisse régulière, l’assurance vie continue d’attirer les épargnants. La collecte nette a été positive en septembre de l’ordre de 1,3 milliard d’euros, ce qui porte à 11,2 milliards le total collecté par ce produit financier depuis le début de l’année. Au total, l’encours atteint 1.445,9 milliards d’euros, en hausse de 5 % sur un an selon les chiffres de la FFSA.

L’assurance vie conserve son attractivité fiscale

L’assurance vie, principal véhicule d’acquisition pour la dette française, conserve son attractivité fiscale malgré la réforme présentée en conseil des ministres. Le gouvernement confirme la création de deux nouveaux produits financier : l’euro-croissance », à mi-chemin entre fonds en euros et unités de compte, et de nouveaux contrats visant à investir dans les PME ou le logement social. Des produits qui proposeront des rendements supérieurs à ceux enregistrés cette année.

Par Vincent Cudkowicz

Directeur Général, co-fondateur