La réponse à la baisse des taux : investissez dans les fonds euros immobiliers

Mis à jour le: 05/07/2018 par Jonathan Levy

Le taux d’inflation est tombé à 0,1% en décembre 2014 en France, il est même devenu négatif (-0,2%) dans la zone euro.

La déflation est à nos portes, et menace notre économie, nos emplois.

Pour lutter contre ce marasme, la BCE s’est engagée depuis mi-2014 dans une politique monétaire accommodante. Plusieurs mesures ont déjà été prises, avec plus ou moins de succès. D’autres devraient encore intervenir, notamment un programme de rachat de dettes souveraines. La conséquence de toutes ces mesures est une baisse massive des taux d’intérêt. Ainsi, l’Etat français emprunte désormais à un taux de 0,70% sur 10 ans. Notre analyse nous laisse à penser que cette situation devrait durer quelques années.

 Les fonds euros classiques sont lourdement impactés par la baisse des taux de marché. En effet, ils sont essentiellement constitués de dettes souveraines dont les taux fondent comme neige au soleil !

Ces fonds sont doublement pénalisés : ils doivent replacer la nouvelle collecte à un taux de 0,70%, inférieur aux taux moyen du stock, et ils doivent également replacer les anciennes obligations, achetées lorsque les taux étaient plus élevés.

Le résultat est que les taux des fonds euros classiques sont en forte baisse pour 2014, probablement de 0,30% à 0,40%. Le taux moyen devrait se situer autour de 2,40%. Et on sait déjà que le mouvement va se prolonger en 2015, le taux devrait encore baisser à 2%.

 Face à ces fonds en euros d’ancienne génération, il existe une alternative, celle des fonds en euros qui investissent dans l’immobilier d’entreprise : les fonds euros immobilier.

 Il s’agit bien de fonds en euros de contrats d’assurance-vie, qui bénéficient des mêmes avantages que tous les fonds en euros. Ils offrent une garantie en capital à tout moment, une liquidité immédiate et un effet cliquet (les performances observées chaque année sont définitivement acquises aux assurés, la valeur du contrat ne peut jamais diminuer).

 Leur stratégie d’investissement consiste à profiter des rendements attractifs observés actuellement sur l’immobilier d’entreprise. Jamais l’écart de rendement entre les actifs immobiliers (d’entreprise) et les dettes souveraines n’a été aussi élevé.

Suravenir, qui gère le fonds en euros « Sécurité Pierre Euros », a acheté des actifs pour plus de 120 Millions d’euros par avance, pour sécuriser la collecte dans les mois à venir. La compagnie évite ainsi un éventuel risque de dilution dans le futur. Autre mesure préventive, elle va fermer le fonds vers la fin 2015. Ceci évitera à l’avenir l’effet défavorable des fonds euros classiques, où l’on voit que les nouveaux assurés font baisser (bien malgré eux) le taux de rendement de l’actif et pénalisent les anciens qui avaient souscrit lorsque les taux étaient plus élevés.

 Pour toutes ces raisons, nous pensons que Sécurité Pierre Euros devrait se maintenir dans le haut du classement pendant de nombreuses années. L’analyse bienprévoir.fr nous laisse penser que le niveau servi au titre de 2014 devrait se prolonger les années suivantes, sans que cela soit une certitude.

 

Par Jonathan Levy

Président, co-fondateur de bienprévoir.fr