Les régions en appellent aux investisseurs particuliers : la PACA se lance

Mis à jour le: 05/07/2018 par Vincent Cudkowicz

Les régions françaises ont de plus en plus de mal à gagner la confiance de leurs partenaires bancaires, pour obtenir des fonds.

C’est ainsi qu’elles décident de renouer avec l’économie réelle, de proximité, et font appel aux particuliers.
Après les Pays de la Loire, le Limousin et l’Auvergne, c’est au tour de la région PACA de lancer son propre emprunt obligataire, sortes de « grand emprunt » à destination de leurs administrés.
Il s’agit d’un prêt accordé par les particuliers à la région PACA, d’un montant de 50M€ sur 5 ans, avec un taux de rémunération fixe de 4% (modalités non arrêtées). Ces fonds devraient couvrir entre un quart et un tiers des besoins en financement de la région.
=> Il est surtout mis en place pour remédier à l’incapacité des banques d’accorder des prêts aux collectivités.

Pour Vincent Cudkowicz, Directeur général de bienprévoir.fr, « les avantages de ces placements sont intéressants à première vue pour les particuliers : garantie tacite de l’Etat, rémunération intéressante, visibilité pour le grand public sur l’utilisation faite de cette épargne… Il est probable que le plan PACA ait du succès. »
Mais le recours à ces emprunts populaires est symptomatique d’un manque de liquidité des banques françaises, et d’une perte de confiance envers les collectivités.
Cette solution coûte surtout plus chère aux collectivités.

« La situation des régions françaises est pourtant loin d’être comparable à celle des régions autonomes espagnoles, par exemple » estime Vincent Cudkowicz.
La région espagnole de Catalogne, étranglée par ses dettes et des placements hasardeux, vient en effet de lancer un emprunt populaire à grande échelle : 3 Md d’euros sont évoqués…

  • Pourquoi les régions sont-elles obligées d’avoir recours à ce système ?
  • Ces placements sont-ils si intéressants pour les particuliers? Comment passe-t-on de 4% brut à seulement 2,7% net de rémunération ?
  • Que faut-il savoir sur les inconvénients / risques de ce placement pour les particuliers ?
  • Est-ce plus attractif et intéressant que les produits « classiques » et préférés d’épargne des Français (livret A / assurances-vie…) ?
  • La menace sur la note AAA de la France joue-t-elle en défaveur des régions ?

A propos de « bienprévoir.fr »,
Courtier Conseil Nouvelle Génération, est le petit acteur qui monte dans le domaine des placements financiers et de l’épargne en général.
Ni banque, ni assureur, totalement indépendant, « bienprévoir.fr » s’appuie sur le plus large réseau de partenaires en France, lui permettant de proposer l’une des offres de placements financiers la plus étendue du marché, renouvelée en permanence, et souvent constituée d’offres exclusives « bienprévoir.fr» rend à nouveau l’épargne accessible aux Français à deux titres :

  • Accessibilité du conseiller (Visio, tchat, Face à Face, téléphone,…) et à travers  bureaux en France ( Paris, Lyon, Nantes, Aix-en-Provence)
  • Accessibilité des offres à travers une forte dose de pédagogie. « bienprévoir.fr » redonne aux investisseurs plus de visibilité et de compréhension sur leur épargne.

Par Vincent Cudkowicz

Directeur Général, co-fondateur