Les SCPI rapportent plus de 5 % en 2013

Mis à jour le: 03/03/2016 par Vincent Cudkowicz

Les SCPI continuent d’attirer de nouveaux épargnants dans un contexte peu clément pour l’investissement locatif. Le rendement annuel des SCPI d’immobilier d’entreprise s’élève à 5,13 % en 2013 et leur capitalisation approche les 30 milliards d’euros

Les SCPI sont toujours aussi plébiscités par les épargnants. Ce placement, qui permet d’investir dans l’immobilier tertiaire (immeubles de bureaux, murs de commerce et entrepôts…), a servi un rendement annuel moyen de 5,13 % en 2013.

Le taux était de 5,2 % en 2012, après 5,24 % en 2011, 5,49 % en 2010 et 6,07% en 2009. De plus la pierre-papier continue à offrir un couple rendement-risque très attrayant et concurrentiel par rapport à d’autres placements. L’engouement pour les SCPI a touché essentiellement les SCPI d’immobilier d’entreprise. Au premier semestre 2013, ces placements ont réalisé une très bonne collecte, à 1,2 milliard d’euros au second semestre 2013, la collecte a atteint 2,31 milliards d’euros.

Les SCPI fiscales, consacrées à l’immobilier neuf ou ancien rénové, ont vu leur taux décroitre sur les six premiers mois de 2013 : – 46 % à 9,8 millions d’euros levés. Mais un bon second semestre, avec 171,9 millions d’euros collectés, permet pour l’ensemble des SCPI logement de finir l’année sur une collecte nette de 181,8 millions d’euros, en hausse de 1,2 % par rapport à 2012 (179,6 millions d’euros).

Comme dans le cas de l’investissement en direct, le dispositif Duflot a peiné à convaincre. Sachant que seules trois SCPI Duflot ont été lancées en 2013, cette niche peut attractive n’a pu lever que 45,3 millions d’euros. A comparer aux SCPI Scellier qui avaient collecté en 2012 plus de 82 millions d’euros.

Bon score pour le «déficit foncier»

En 2013 le segment des SCPI dites de «déficit foncier», qui investissent également dans du bâti ancien à rénover ont eux aussi fait une bonne collecte : 34,98 milliards d’euros en 2013 (30,09 millions d’euros en 2012).

Dans l’ensemble, avec un montant de 3,03 milliards d’euros collectés, en hausse de 4,8 % par rapport à 2012, la collecte brute des SCPI est proche de son record historique. En raison d’un marché secondaire, relativement actif. De plus, au 31 décembre 2013, la capitalisation des SCPI dépasse la barre symbolique des 30 milliards d’euros, en progression de 9,1 % sur douze mois.

Sur le meme sujet, voir notre dossier : Bien comprendre les SCPI

Par Vincent Cudkowicz

Directeur Général, co-fondateur