Livret A à 1% : quelles alternatives au Livret A pour mieux épargner ?

Mis à jour le: 03/03/2016 par Vincent Cudkowicz

 

Au 1er Août 2014, le Livret A est à son plus bas historique depuis sa création en 1818.

En réalité, le taux de 1% reste un taux « sponsorisé » par l’Etat, puisqu’au regard du niveau d’inflation (hors tabac) de 0,3% en rythme annuel en juin 2014, le Livret A devrait plutôt délivrer un taux aux alentours de 0,55% (Inflation Hors tabac + 0,25%)

Il est donc fort probable que la forte décollecte de mai et juin 2014, continue dans les mois à venir.

Par ailleurs, si le phénomène de déflation se précise dans les mois qui viennent, il est attendu que le taux du livret A continue à se rapprocher des plus bas taux à l’avenir, et atteigne, pourquoi pas, 0,55% à la prochaine révision.

Dans ce contexte, les épargnants français se posent la question de savoir quelles sont les alternatives qui s’offrent à eux, pour placer leurs économies tout en bénéficiant des meilleurs garanties et des meilleures options fiscales ?

 

En dehors du Livret A les alternatives sont deux ordres :

Investir son épargne, notamment de précaution, sur les Livrets Boostés des banques. Une bataille s’est de nouveau engagée ces derniers temps, en dépit de toute logique économique, par les banques, et proposent des taux boostés pendant quelques mois parfois autour de 4 ou 4,5%. En fin de compte, une fois le temps de la promo passé, les épargnants perçoivent une rémunération se rapprochant actuellement de 1%

Investir dans des fonds en euros en assurance vie, qui délivrent pour les meilleurs, des taux aux alentours de 4%, voire peuvent dépasser ces taux en misant sur l’immobilier de bureau notamment.

Développons d’abord le sujet des Livrets Boostés.

imgd13Nous avons l’habitude, chez bienprévoir.fr de contester la pratique qui consiste pour les banquiers de la place, à proposer des taux artificiels qui n’ont aucun lien avec la réalité économique du pays. Car cette pratique n’est bonne, ni pour l’épargnant, ni pour les banques. D’une part, en ce qui concerne l’épargnant, ces offres sont généralement proposées uniquement aux nouveaux clients. Et d’autre part, les taux hors promotion tombent à des niveaux, qui après fiscalité sont inférieures aux taux du Livret A actuel.

Les taux des livrets boostés sont aujourd’hui proposés aux épargnants, en dépit de toute logique économique car tout simplement les banques financent ces taux à perte. En réalité, c’est même inéxact car, elles les financent sur le dos de leurs clients. Il s’agit d’une dépense que les banques pourraient servir à réduire les frais, par exemple, de leurs clients fidèles.

En outre, rappelons que le 6 juin 2014, la Banque Centrale Européenne a ramené ses principaux taux en territoires négatifs. La tendance que l’on devrait observer serait donc à une baisse des taux des livrets boostés. La guerre des taux engagée par les banques en cet été 2014, est donc à la fois dangereuse et déconnectée de la vraie économie.

En ce qui concerne l’assurance vie, il est recommandé de se positionner sur les meilleurs fonds en euros, soit intégrant une poche actions comme Euroséléction soit intégrant une forte dominante immobilière d’entreprise, notamment. Dans ce cas, le fonds en euros Sécurité Pierre Euro, disponible dans le contrat Sérénipierre de Primonial, en est le meilleur exemple. Ce fonds, dont la réalité économique est ici avérée, a délivré deux années de suite un taux net de frais de gestion, avant fiscalité de 4,15%, tout en constituant ces deux années de suites, de conséquentes réserves.

img10

Par ailleurs, en se positionnant sur l’assurance vie et les meilleurs fonds en euros notamment, l’épargnant bénéficie de la meilleur fiscalité dédiée aux placements en France actuellement

Enfin, autre raison et pas des moindres, pour favoriser aujourd’hui l’assurance vie plutôt que le Livret A ou Livrets boostés, c’est justement, le niveau de l’inflation.

En effet, le tableau ci après indique que l’écart entre le rendement moyen des fonds en euros, garantie en capital, et l’inflation, n’a jamais été aussi élevé et favorable à l’assurance vie.

 

Taux-de-rendement-compare-des-fonds-euros-livret-a-inflation

 

En 2014 on prévoit un écart favorable à l’assurance vie de l’ordre de 2,4%, niveau inconnu depuis 2008.

Mieux, l’écart entre un fonds en euros immobilier qui pourrait de nouveau délivrer 4% en 2014 et l’inflation, pousse cet avantage jusqu’à 3,7% !

Épargnants de France, il est temps de fermer vos livrets A ! Il est temps de renvoyer les banquiers à leurs études en économie, et il est temps d’investir en Assurance vie.

 

 

Par Vincent Cudkowicz

Directeur Général, co-fondateur