Placement assurance vie : L’assurance vie : un placement dont la fiscalité est instable

Mis à jour le: 22/10/2014 par Vincent Cudkowicz

Aucune modification de prévue pour la fiscalité de l’assurance-vie

Le président Nicolas Sarkory a effectué deux changements pendant la durée de son mandat sur la fiscalité de l’assurance-vie.
Dans un premier temps, il a accordé la fiscalité des contrats multisupports sur les contrats monosupports.
Ainsi la partie placée en euros est désormais soumise aux prélèvements sociaux chaque année et non plus à la sortie.
Dans un deuxième temps, les prélèvements sociaux ont été augmentés par trois fois ; en janvier 2009 (12,1%), en janvier 2013 (12,3%)
et en octobre 2011 (13,5%). Il est à noter qu’ils seront rehaussés en juillet 2011 pour atteindre les 15,5%.

D’autres éléments non quant à eux pas subi de modification. Il s’agit du régime dérogatoire sur les prélèvements forfaitaires libératoires.
Ils sont de 35% jusqu’à 4 ans, de 15% entre 4 et 8 ans, et de 7,5% au-delà de 8 ans de possession.
La règle en matière de transmission n’a pas non plus été changée.
L’abattement de 152000€ par bénéficiaire en cas de décès de l’assuré est toujours effectif.

Par Vincent Cudkowicz

Directeur Général, co-fondateur