Placement financier : Perte du triple A pour la France – bienprévoir.fr donne son analyse : « Il n’y aura pas de conséquence »

Mis à jour le: 05/07/2018 par Vincent Cudkowicz

La France va perdre son Triple A.

  • Quelles conséquences pour l’économie France ?
  • Y a-t-il un risque d’isolement face à l’Allemagne, non dégradée ?
  • Quid des épargnants français ?

Analyse de Jonathan Levy, Président de bienprévoir.fr

Comment le secteur financier va-t-il réagir ?
Ce n’est une surprise pour personne : cette annonce a déjà été anticipée par les marchés et les acteurs financiers.
Si la Bourse de Paris baisse, il s’agit simplement d’une réaction épidermique, à court terme, qui sera sans aucun doute compensée dès le début de la semaine prochaine.
D’ailleurs, les banques se sont préparées depuis 3 mois à cette annonce. De nombreuses rumeurs ont précédé la dégradation.

La France va-t-elle être isolée face à l’Allemagne, qui ne sera pas dégradée ?
Politiquement, sans doute.
Il s’agit d’un message fort que les marchés envoient à la France, et à son gouvernement ; ils préviennent que les réformes ne vont pas assez vite.
Pourtant, France et Allemagne sont à ce point liées dans les réformes entreprises en Europe qu’il ne serait pas étonnant que l’Allemagne soit également dégradée avant la fin de l’année.

Toutefois, les indicateurs de l’économie mondiale démontrent que la situation va mieux. L’Italie remonte par exemple doucement mais surement la pente. Et l’agence Fitch a même confirmé que la note de la France reste à son niveau le plus élevé.

En résumé, l’impact est donc minime ?
Exactement.
La situation actuelle prend déjà en compte cette nouvelle note : par exemple, les conditions d’octroi de crédit, aux particuliers comme aux entreprises et aux collectivités, se sont déjà resserrées. Les dépôts records des banques à la BCE en sont une parfaite illustration.
Les Etats-Unis ont perdu leur triple A cet été et pourtant, le pays ne se porte pas si mal. Leurs taux d’intérêt ont même diminué !

Les Français vont-ils en ressentir des conséquences directes ?
Sans doute pas.
Si un impact est envisageable, il sera même plutôt positif : les épargnants qui souscrirait à des contrats d’assurance vie intégrant des fonds euros et donc des nouvelles obligations (soit de nombreuses assurances vie) pourraient bénéficier d’une hausse de rémunération !
A l’heure où la hausse du taux du livret A prévue en février prochain ne semble plus si acquise, cela peut être une bonne nouvelle pour organiser son épargne.

A propos de « bienprévoir.fr »,
Courtier Conseil Nouvelle Génération, est le petit acteur qui monte dans le domaine des placements financiers et de l’épargne en général.
Ni banque, ni assureur, totalement indépendant, « bienprévoir.fr » s’appuie sur le plus large réseau de partenaires en France, lui permettant de proposer l’une des offres de placements financiers la plus étendue du marché, renouvelée en permanence, et souvent constituée d’offres exclusives « bienprévoir.fr» rend à nouveau l’épargne accessible aux Français à deux titres :

  • Accessibilité du conseiller (Visio, tchat, Face à Face, téléphone,…) et à travers 3 bureaux en France ( Paris, Lyon, Marseille)
  • Accessibilité des offres à travers une forte dose de pédagogie. « bienprévoir.fr » redonne aux investisseurs plus de visibilité et de compréhension sur leur épargne.

Par Vincent Cudkowicz

Directeur Général, co-fondateur