Placement financier : Prolongement de l’interdiction de vente à découvert (VAD)

Mis à jour le: 22/10/2014 par Vincent Cudkowicz

Les opérations de vente à découvert (VAD) suspendues jusqu’à février 2012

Le ministre de l’économie F. Baroin a décidé d’allonger l’interdiction d’opération de VAD dans un arrêté du 9 novembre 2011. La VAD ou « short selling » est une technique qui parie sur la baisse d’une action. Le mécanisme est le suivant ; l’investisseur vend une valeur qu’il ne possède pas pour la racheter plus tard. L’objectif est de vendre une valeur à un prix et de la racheter à un prix inférieur pour encaisser la différence.

Les 10 actions financières entrant dans le cadre de cette mesure

L’Autorité des marchés financiers (AMF) vient donc de poursuivre cette décision pour les trois mois à venir. Le but est d’éviter d’aggraver la crise boursière existante en spéculant sur la baisse d’action. Cette mesure concerne les 10 actions financières françaises suivantes : April Group, AXA, BNP Paribas, CIC, CNP Assurances, Crédit agricole, Euler Hermes, Natixis, SCOR SE, Société générale. Toutefois le ministre de l’économie précise qu’en cas d’amélioration du marché boursier, les opérations de VAD pourront être rétablies.

Par Vincent Cudkowicz

Directeur Général, co-fondateur