Placement immobilier : Alourdissement des conditions d’obtention du prêt à taux zéro

Mis à jour le: 16/05/2018 par Vincent Cudkowicz

Durcissement des conditions d’accès au prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro plus (PTZ +) n’est accessible que sous certaines conditions. Il faut prendre en compte le lieu de résidence et la taille du foyer.
De plus, depuis la loi de finances 2012, la somme ne doit pas dépasser un montant plafond.
Pour le connaitre il faut diviser par dix le prix du logement et le confronter à votre revenu fiscal de référence de l’année n-2.

    Les conditions d’obtention se sont alourdies. Dorénavant, les cas concernés sont :

  • l’achat d’une résidence principale dans le neuf
  • l’acquisition d’un logement social existant
  • la transformation d’un local en habitation

De plus, le prêt n’est délivré qu’aux primo-accédants (foyer n’étant pas propriétaire de leur logement principal durant les deux dernières années).
Il ne peut être utilisé que pour l’achat d’une résidence principale. Ainsi, le logement doit être défini comme tel dans un délai maximum d’un an après
la déclaration d’achèvement des travaux ou l’acquisition du bien. Cependant, il est possible de profiter du PTZ+ pour un logement se transformant
en résidence principale pour l’acquéreur lorsqu’il prendra sa retraite. Il suffit que cela soit effectif dans les six ans après l’achat et que le bien
soit loué à un ménage dont les ressources sont inférieures au plafond ouvrant droit au prêt locatif social.

Par Vincent Cudkowicz

Directeur Général, co-fondateur