Un actif sur deux préoccupé par sa retraite et son épargne

Mis à jour le: 22/10/2014 par Vincent Cudkowicz

La retraite est un sujet préoccupant pour une grande partie des actifs et plus d’une personne sur deux affirme épargner pour financer sa retraite, cette étude a été réalisé par le cabinet d’audit Deloitte juste après la réforme de 2013 et publié ce mercredi.

Selon 42% des personnes interrogées, la réforme des retraites de 2013 était « nécessaire » pour préserver durablement le système mais « non suffisante », selon 65% d’entre elles. Seuls 18% des actifs interrogés considèrent que la réforme a apporté des avancées, notamment pour l’amélioration des conditions de préparation anticipée de la retraite.

La retraite est donc toujours une source d’inquiétude pour plus d’un actif sur deux interrogés (54%), également pour la préparation à la retraite (69%) et le montant de leur pension (76%). Sur ce dernier point, 48% des actifs disent même n’avoir aucune estimation du montant de leur future retraite, 34% n’en ont qu’une « idée vague ».

Face à ces inquiétudes, la majorité des actifs sont peu nombreux à avoir entrepris des démarches pour se renseigner. Seuls 13% des sondés affirment avoir contacté un organisme de retraite obligatoire, 8% leur employeur.

Le montant de la retraite reste la principale source de préoccupation avec 62% des actifs qui estiment que leur pension future ne suffira pas à couvrir leurs besoins financiers et qu’il leur faudra la compléter par des revenus d’épargne.

Les livrets et l’assurance-vie

Un peu plus d’un actif sur deux (53%) estime épargner pour financer sa retraite et y consacre en moyenne 5,7% de son revenu, Avec, comme premier critère de choix du produit d’épargne, la sécurité du placement (71%) suivie de son rendement (57%) de la disponibilité des fonds (53%) et des avantages fiscaux qui y sont associés (34%).

Concernant les produits, les comptes sur livrets (76%) et l’assurance vie (50%) sont largement plébiscités par les personnes interrogées, loin devant les produits d’épargne dédiés à la retraite. L’étude souligne également que plus de la moitié des actifs détenteurs d’une assurance-vie (59%) l’utilisent en priorité pour financer leur retraite.

L’enquête, administrée par Harris Interactive, a été réalisée en décembre 2013 sur un échantillon de population de 4.000 répondants représentatifs des Français de 25 ans et plus et comportant 33% de retraités et 69% d’actifs.

Par Vincent Cudkowicz

Directeur Général, co-fondateur