Produits structurés : définition, comprendre les risques

Types de placements liés aux produits structurés

Quels sont les différents types de produits structurés :

 

Tout d’abord on distingue :

  • Les produits à capital garanti
  • Les produits sans garantie du capital

Dans le 1er cas, la banque qui émet le produit, garantit à l’investisseur de lui rembourser le capital au terme, dans tous les cas, quelque soit l’évolution du sous-jacent. L’investisseur prend tout de même un risque en cas de défaut de la banque émetteur du produit.

Dans le 2nd cas, l’investisseur peut perdre tout ou partie du capital selon l’évolution du sous-jacent.

Deuxième classification de produits structuré, selon la nature du sous-jacent :

  • Les produits de placement alternatifs à un investissement obligataire
  • Les produits de placement alternatifs à un investissement de type actions

Dans le 1er cas, l’investisseur est exposé au risque de signature sur une ou plusieurs Entité(s) de Référence. Il s’agit de CLN (Crédit Link Note ou Obligations Synthétiques). L’investisseur est exposé au risque d’Evènement de Crédit sur la ou les Entité(s) de Référence.

Dans le 2nd cas, le sous-jacent peut être un panier d’actions, ou un indice (CAC 40, Eurostoxx 50, S&P 500,…). Parmi cette classe, on retrouve 4 grandes catégories de produits structurés :

  • Les produits à capital garanti qui protègent partiellement ou totalement le capital investi en cas de baisse du sous-jacent
  • Les produits de rendement qui procurent un coupon annuel plus ou moins élevé et protègent le capital en cas de baisse limitée du sous-jacent
  • Les produits de participation qui permettent d’être investi à 100 % sur un sous-jacent
  • Les produits à effet de levier qui permettent une exposition supérieure à 100 % du capital

Ces 4 grandes catégories sont indiquées ici dans l’ordre du moins risqué au plus risqué.

Il arrive également de parler de produits de type « Athena » ou de type « Phoenix » :

  • Dans le cas de produit Athena, les éventuels coupons ne sont pas détachés périodiquement mais sont valorisés dans la valeur de la part.
  • Dans le cas d’un produit Phoenix, les éventuels coupons sont détachés périodiquement (semestriellement ou annuellement par exemple).

Autres caractéristiques permettant de distinguer les produits structurés. Voici les plus fréquentes :

  • Certains produits peuvent être remboursés à certaines dates par l’émetteur du produit soit de manière discrétionnaire (on dit qu’il est « callable ») soit de manière automatique (on dit qu’il est « auto-callable »).
  • Certains produits incluent une barrière, qui si elle est atteinte pendant la de vie du produit impactera la rémunération à l’échéance (on parle de barrière « américaine »).
  • Certains produits de participation sont « cappés », et ne profitent de la hausse du sous-jacent que jusqu’à un certain niveau.

 

 

Placements sans garantie du capital, ni garantie de performance.

 

Retrouvez-nous sur

notre dernière vidéo

>