Guide compte titres

Définition et fonctionnement du compte-titres

 

1. Définition


 

Le compte-titres permet d’investir sur des valeurs mobilières françaises, européennes ou internationales

Différents types de valeurs mobilières peuvent être logés dans un compte-titres :

  • Les actions
  • Les obligations
  • Les Sicav et FCP
  • Les warrants
  • Les trackers ou ETF

 

 

2. Fonctionnement du compte-titres


 

Le compte-titres a un fonctionnement plus souple que les supports d’épargne réglementée

  • Le titulaire n’est soumis à aucun plafond d’investissement
  • Le compte-titres peut être ouvert dans un établissement autre que celui ou est logé le compte courant
  • L’épargnant peut disposer de plusieurs compte-titres, et ce dans plusieurs établissements bancaires

Le compte-titres ne peut en revanche accueillir que des valeurs mobilières.

  • Il doit donc être systématiquement rattaché à un compte-espèces pour permettre les opérations d’achats et de ventes.

Lors de l’ouverture, le titulaire doit renseigner son profil (situation familiale, revenus, régime fiscal…).

Ces informations aideront le conseiller à proposer les meilleures solutions en fonction des contraintes et des besoins de l’épargnant.

Le compte-titres peut être détenu selon plusieurs modes :

  • S’il est individuel, seul le titulaire peut réaliser des opérations, sauf à ce qu’il mette en place une procuration
  • Si le compte est joint, il appartient aux deux personnes, qui peuvent chacune effectuer des transactions
  • Si s’agit d’un compte en indivis, la propriété est partagée entre plusieurs détenteurs et l’accord de tous est nécessaire pour effectuer une opération.

Retrouvez-nous sur

notre dernière vidéo