LFP-Rendement-global 2022

LF Rendement Global 2022

  • Fonds Obligataire Daté, échéance Décembre 2022
  • Rendement 2017 : 4,70% Open
  • Rendement non-garanti
  • Unité de compte en Assurance-vie

5 raisons d’investir dans ce Fonds d'investissement de proximité :

  1. Performance 2017

    4,70%(1)

  2. FONDS OBLIGATAIRE DATÉ & FLEXIBLE

    Une nouvelle génération de fonds obligataire à échéance connue associant portage et arbitrage d'obligations à haut rendement

  3. STRATÉGIE D'INVESTISSEMENT

    Exposition aux marchés crédit + dette souveraine en devises fortes ($ et £) au travers d’un portefeuille obligataire à échéance 2022

  4. EXPOSITION GÉOGRAPHIQUE

    Au 30 juin 2017, le fonds était exposé pour environ 77% à des signatures Europe / US et 14,5% à des signatures des pays Émergents

  5. TRÉSORERIE D'ENTREPRISE

    Offre accessible pour le placement de la trésorerie de votre entreprise

Un rendez-vous à échéance fixe pour capter du rendement :

L’objectif de La Française Rendement Global 2022 jusqu’au 31 décembre 2022, une performance nette de frais supérieure à celle des obligations à échéance 2022 émises par l’Etat français libellées en EUR. La rentabilité du fonds sera le fruit à la fois de la valorisation des coupons courus des obligations présentes en portefeuille et des variations de capital dues à la fluctuation des taux d’intérêt et des spreads de crédit.

Quels sont les risques de ce placement ?

  • Risques de perte en capital et de liquidité

  • Risques liés aux obligations convertibles, à la valorisation des entreprises non-cotées

  • Fonds bloqués 7 à 9 ans

Un rendez-vous à échéance fixe pour capter du rendement :

L’objectif de La Française Rendement Global 2022 jusqu’au 31 décembre 2022, une performance nette de frais supérieure à celle des obligations à échéance 2022 émises par l’Etat français libellées en EUR. La rentabilité du fonds sera le fruit à la fois de la valorisation des coupons courus des obligations présentes en portefeuille et des variations de capital dues à la fluctuation des taux d’intérêt et des spreads de crédit.

BienPrevoir-00-im-consultant-vincent-02-10.png
L’avis du comité de sélection de bienprévoir.fr

Une offre en fonds obligataire daté parmi les meilleures opportunités du moment.


Société de gestion : La Française Asset Management

  • Performance 2017 : 4,70% brut
  • Classification AMF : Obligations et autres titres de créance internationaux
  • Date première VL : 17/09/2014
  • Date de création de la part : 17/09/2014
  • Éligible au PEA : NON
  • Eligible aux contrats d'assurance vie et de capitalisation : Panthéa et Nortia Capi +
  • Horizon de placement : Échéance le 31/12/2022
  • Risque AMF : 4/7
    Indicateur synthétique de risque et de rendement : à risque plus faible, rendement potentiellement plus faible et à risque plus élevé, rendement potentiellement plus élevé. Le profil de risque n’est pas constant et pourra évoluer dans le temps
  • Minimum de souscription (brut de frais) : 10 000€.
  • Frais d'entrée maximum : 1% chez bienprévoir.fr
  • Frais de gestion fixes : 1,20 % maximum
  • Frais de gestion du contrat d'assurance vie : 1%
  • Actif net du fonds : 629,80 millions € (au 29/01/2018)
  • Actif net de la part : 135,39 millions € (au 29/01/2018)
  • Valeur liquidative Part D: 104.37€ (au 29/01/2018)
  • Risques supportés: Taux, discrétionnaire, contrepartie, change, convertibles, perte en capital, high yield, Pays émergents
  • Durée de placement recommandée: détenir les parts jusqu’au 31 décembre 2022

Processus d’investissement

Gestion discrétionnaire d’un portefeuille d’obligations internationales de maturité maximale décembre 2022 selon une stratégie combinant :

  • Portage des titres à maturité
  • Capacité d’arbitrage en cas de nouvelles opportunités de marché ou d’augmentation du risque de défaut d’un émetteur en portefeuille

Le gérant investit dans des émissions :

 

Répartition dettes privée/publique non-prédéterminée et dépendant des opportunités de marché.

Investissement jusqu’à 100% en obligations à taux fixe ou variable, titres de créance et instruments monétaires.

La part de convertibles est limitée à 30% et l’exposition actions en découlant est elle-même limitée à 10%.

Investissement jusqu’à 100% dans des émissions de qualité (« Investment Grade ») ou à caractère spéculatif (« High Yield »). Un émetteur non noté est exclu du périmètre d’investissement.

L’équipe de gestion ne se limite pas à des notations externes pour évaluer les titres et effectue, en accord avec le processus de gestion, sa propre analyse de la situation financière de l’émetteur et de tout autre facteur pertinent.

La stratégie s’appuie donc sur la connaissance approfondie que l’équipe de gestion a du bilan des entreprises et des fondamentaux des États sélectionnés.

Le gérant peut recourir à des produits dérivés principalement dans un but de couverture et/ou d’exposition sur les marchés à terme de taux et/ou de crédit et dans un but de couverture sur les marchés à terme de change. La limite d’engagement du fonds sur ces instruments n’excède pas 100%.

Le profil de risque du fonds est dégressif dans le temps.

 

 

Ainsi, la sensibilité aux variations de taux d’intérêt décroit de 8 au démarrage jusqu’à 0 à échéance.

L’exposition aux différents autres facteurs de risque en ira de même au fur et à mesure que l’on s’approche de la maturité.

À l’approche de l’échéance, la société de gestion optera, en fonction des conditions de marché qui prévaudront alors, soit pour la reconduction de la stratégie, soit pour la fusion avec un autre OPCVM, soit pour la liquidation, sous réserve d’agrément de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

 

Stratégie d'investissement

L’objectif du fonds est d’obtenir sur la période de placement jusqu’au 31 décembre 2022, une performance nette de frais supérieure à celle des obligations à échéance 2022 émises par l’Etat français libellées en EUR. La rentabilité du fonds sera le fruit à la fois de la valorisation des coupons courus des obligations présentes en portefeuille et des variations de capital dues à la fluctuation des taux
d’intérêt et des spreads de crédit. Le fonds est investi en produits de taux : obligations à taux fixe ou variable, obligations convertibles, titres de créances et instruments du marché monétaires.

 

Performances nettes

La performance 2017 de LF Rendement Global 2022 est de 4,70%*.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Ces performances ne tiennent pas compte des commissions et frais liés aux émissions et rachats de parts.

 

Evolution de la performance nette depuis la création

LFP rendement global évolution performance
 

Les différences avec une simple obligation

Malgré ses avantages par rapport à une simple obligation ou un fonds obligataire à maturité constante, le fonds à échéance présente également des risques, notamment sur le capital investi et de défaut sur les émetteurs séléctionnés

Les risques de ce placement

  • Risque de perte en capital : le FCP ne bénéficie d’aucune garantie ni protection, il se peut donc que le capital initialement investi ne soit pas intégralement restitué.
  • Risque de crédit :Il s’agit de risques pouvant résulter de la dégradation de signature ou de défaut d’un émetteur de titre de créance. Lorsqu’un
    émetteur subit une dégradation de signature, la valeur de ses actifs baisse. Par conséquent, cela peut faire baisser la valeur liquidative du fonds. Dans le cadre d’un investissement obligataire, il existe un risque direct ou indirect lié à la présence éventuelle de titres de moins bonne qualité dits « high yield » ou spéculatifs.
    Les titres classés en « spéculatifs » présentent un risque accru de défaillance, sont susceptibles de subir des variations de valorisation plus marquées et/ou plus fréquentes et ne sont pas toujours suffisamment liquides pour être vendus à tout instant au meilleur prix. La valeur de la part du FCP peut donc se trouvée diminuée lorsque la valeur de ces titres en portefeuille baisse
  • Risque de taux : Le FCP est soumis aux risques de taux des marchés européens et internationaux. Le risque de taux d’intérêts est le risque que la valeur des investissements du FCP diminue si les taux d’intérêt augmentent. Ainsi, quand les taux d’intérêts augmentent, la valeur
    liquidative du fonds peut baisser.
  • Risque discrétionnaire : Le style de gestion discrétionnaire appliqué au fonds repose sur la sélection des valeurs et sur l’anticipation des marchés de taux. Il
    existe un risque que le fonds ne soit pas investi à tout moment sur les valeurs les plus performantes. La performance du fonds peut donc être inférieure à l’objectif de gestion. La valeur liquidative du fonds peut en outre avoir une performance négative.
  • Risque lié aux investissements en titres « high yield » dits « spéculatifs » : : Ce fonds doit être considéré comme spéculatif et s’adressant plus particulièrement à des investisseurs conscients des risques
    inhérents aux investissements dans des titres dont la notation est basse ou inexistante. Ces titres classés en « spéculatifs » présentent un risque accru de défaillance, sont susceptibles de subir des variations de valorisation plus marquées et/ou plus fréquentes, et ne sont pas toujours suffisamment liquides pour être vendus à tout instant au meilleur prix. La valeur de la part du
    FCP peut donc se trouver diminuée lorsque la valeur de ces titres en portefeuille baisse.
  • Risque lié aux investissements sur les pays hors OCDE (pays émergents) : Le fonds peut être exposé jusqu’à 100% sur les pays hors OCDE. Les risques de marchés sont amplifiés par d’éventuels investissements dans les pays hors OCDE où les mouvements de marché, à la hausse comme à la baisse, peuvent être plus forts et plus rapides que sur les grandes places internationales.
    L’investissement sur les marchés hors OCDE comporte un degré de risque élevé en raison de la situation politique et économique de ces marchés qui peut affecter la valeur des investissements du FCP. Leurs conditions de fonctionnement et de surveillance peuvent s’écarter des standards prévalant sur les grandes places internationales. En outre, un investissement sur ces marchés implique des risques liés aux restrictions imposées aux investissements étrangers, aux contreparties, à la volatilité de marché plus élevée, au retard dans les règlements / livraisons, ainsi qu’à la liquidité réduite sur certaines lignes composant le portefeuille du
    FCP. En conséquence, la valeur liquidative du fonds pourra baisser
  • Risque de contrepartie : Il est lié à la conclusion de contrats sur instruments financiers à terme négociés sur les marchés de gré à gré: il s’agit du risque de
    défaillance d’une contrepartie la conduisant à un défaut de paiement. Ainsi, le défaut de paiement d’une contrepartie pourra entraîner une baisse de la valeur liquidative.
  • Risque actions lié à la détention d’obligations convertibles :Le fonds peut être exposé jusqu’à 30% sur les obligations convertibles. La valeur des obligations convertibles dépend dans une certaine mesure de l’évolution du prix de leurs actions sous-jacentes. Les variations des actions sous-jacentes peuvent entraîner une baisse de la valeur liquidative du fonds. L’exposition au risque actions est limitée à 10% maximum de l’actif net
  • Risque de change : Le FCP peut investir dans des valeurs mobilières libellées dans des devises autres que la devise de référence. Le gérant couvrira systématiquement le risque de change. Il peut toutefois exister un risque de change résiduel dû à une couverture qui n’est pas
    parfaite. En conséquence la valeur liquidative du fonds peut baisser.
  • Par ailleurs dans le cadre d’un placement en assurance vie, l’assureur s’engage exclusivement sur le nombre d’unités de compte mais non sur leur valeur, qu’il ne garantit pas
  • Une sortie anticipée (rachat, arbitrage, décès) se fera à un cours dépendant de l’évolution des paramètres de marché au moment de la sortie et pourra entraîner un gain ou une perte sur le capital

Une stratégie de gestion globale associant portage et arbitrages

  • Portage sur des émissions de maturité limitée au 31 décembre 2022, la part de titres « High Yield » à caractère spéculatif pouvant atteindre 100 %
  • Arbitrages en cours de vie en fonction d’opportunités de marché ou d’augmentation
    du risque de défaut de titres en portefeuille
  • Horizon 2022 offrant de la visibilité sur les fondamentaux et les facteurs de risque des titres considérés
  • Analyse fondamentale d’un expert de la gestion de taux sur deux segments de marché porteurs : Crédit global (Europe, U.S., émergents) et dette externe souveraine émergente

 

Un fonds adapté aux investisseurs recherchant

  • Un investissement obligataire global à échéance fixe 2022
  • Une alternative aux obligations de la zone Euro
  • Une exposition globale (Europe, U.S., émergents) aux marchés obligataires crédit ainsi qu’à la dette souveraine, notamment émergente en devises fortes ($ et £)
  • Un risque de taux dégressif sur la durée d’investissement, l’exposition aux taux d’intérêt étant décroissante
  • Un risque de change résiduel, la couverture des positions en devises ($ et £) étant imparfaite

Découvrez les placements La Française AM sélectionnés chez bienprévoir.fr
Important : ni le capital, ni le rendement ne sont garantis.

FCP obligataire daté notamment investi sur des titres obligataires spéculatifs à haut rendement à échéance 2022

(1) dans les conditions de marché du 30 juin 2017. Le taux de rendement cible conditionnel prend en compte les frais de gestion applicables au contrat d’assurance-vie, et sous déduction des commissions de souscriptions, avant prélèvements sociaux et impôts. Sous réserve de défaut jusqu’à l’échéance. Rendement cible non garanti. Le rendement d’une obligation est fonction de la qualité de crédit de l’émetteur. Plus la qualité de crédit de l’émetteur est risquée, plus la perspective de rendement est élevée.

(2) Les principaux risques du fonds sont : risque de crédit, risque de taux, risque de perte en capital. Par ailleurs, dans le cadre d’un placement en assurance-vie, l’assureur s’engage exclusivement sur le nombre d’unités de compte mais non sur leur valeur, qu’il ne garantit pas. Une sortie anticipée (rachat, arbitrage, décès) se fera à un cours dépendant de l’évolution des paramètres de marché au moment de la sortie et pourra entraîner un gain ou une perte sur le capital.

Les simulations et opinions présentées sur cette page sont le résultat d’analyses à un moment donné et ne préjugent en rien des résultats futurs. Il est rappelé que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Les informations légales notamment dans le DICI (Document et Informations Clés pour l’Investisseur), sont disponibles auprès de la société de gestion ou sur le site https://www.lafrancaise-am-partenaires.com/Produit/Opcvm/FicheProduit/la-francaise-rendement-global-2022-part-r ainsi que le prospectus complet. Le fonds et la société de gestion sont autorisés en France par l’Autorité des Marchés Financiers.