Quelle épargne pour la retraite ? Le guide du PER en 2022


Mis à jour le: 22/06/2022 à 13h54 par Léa Floderer

 

Qu'est ce que le PER ?Qu’est ce que le PER ?

 

Depuis 2019, le PER individuel remplace les précédents produits épargne retraite tels que le Perp, le contrat Madelin ou les anciens plans épargne entreprise. Fiscalement attractif, on peut décider de bénéficier de ces avantages fiscaux à l’entrée ou à la sortie du PER selon sa situation personnelle. Retrouvez dans le guide PER le détail de toutes les réponses aux questions que vous vous posez !

 

Téléchargez gratuitement le guide PER 2022

 

Quels sont les objectifs du PER ?

 

Comme son nom l’indique, le PER est idéal pour préparer sa retraite en faisant fructifier un capital auquel on ne touche pas avant son départ. C’est une épargne à long terme, voire à très long terme selon l’âge auquel on ouvre son contrat. Il permet durant ses années d’activité de déduire de ses revenus les versements faits sur son compte PER (dans la limite des plafonds en vigueur, chapitre fiscalité du guide). Les cas de sortie anticipée sont en outre plus nombreux et plus souples que la plupart des anciens contrats d’épargne retraite. Lorsque vous atteignez l’âge de départ à la retraite, votre épargne peut vous être versée sous forme de rente, de capital, ou partiellement sous forme de rente et de capital.

 

Quel est le fonctionnement du PER ?

 

Vous pouvez ouvrir votre PER auprès de votre conseiller bancaire habituel, d’un assureur ou de votre Conseiller en Gestion de Patrimoine. Trois modes de fonctionnement sont généralement proposés :

La gestion libre : vous gérez votre PER et l’arbitrez librement

La gestion pilotée : la gestion et l’arbitrage est entièrement déléguée à un mandataire.

La gestion à horizon : la plus courante pour le PER, cette gestion déléguée à un mandataire permet d’être plus dynamique à l’ouverture du contrat pour booster le rendement de votre PER (donc avec des supports plus à risques également) puis de progressivement tendre vers une gestion plus prudente de votre contrat afin de sécuriser l’épargne disponible dès que vous vous approchez de l’âge de la retraite.

 

Quels sont les avantages du PER ?

 

L’avantage fiscal est évidemment le plus connu. Deux options s’offrent à vous : soit vous déduisez vos versements volontaires de votre revenu imposable (dans la limite du plafond déductible. Voir chapitre « Fiscalité à l’entrée »), soit vous ne déduisez pas les montants versés et vous obtenez alors un avantage fiscal au moment de la sortie de votre PER individuel.

Les options de sortie anticipée sont également plus nombreuses et plus souples et permettent de débloquer l’épargne disponible pour affronter certaines situations exceptionnelles (décès ou invalidité du conjoint.e, surendettement, fin de droits au chômage etc…).

Vous pouvez également demander une sortie anticipée de votre PER lors de l’acquisition d’une résidence principale !

Votre époux ou épouse, comme votre partenaire de pacs est également mieux protégé(e) en cas de décès du titulaire.

 

Découvrez le détail de la fiscalité du PER

 

Quels supports investir sur le PER ?

 

Votre PER peut détenir plusieurs supports d’investissement. Si le fonds euros est le plus connu, votre PER peut également détenir des unités de compte immobilières, reconnues pour leur stabilité et leur résistance à l’inflation. Vous pouvez également ajouter des ETF, du private equity ou encore des produits structurés. Le détail de ces supports est disponible dans notre guide !

 

Qui peut ouvrir un PER ?

A quel âge ouvrir un PER ?

 

Tout le monde peut souscrire un PER, sans condition de ressources ! Les parents ou tuteurs légaux peuvent également ouvrir un PER pour leurs enfants, qui en sont ainsi les titulaires, tout en  bénéficiant des déductions fiscales. En raison des options d’avantages fiscaux (à l’entrée ou à la sortie), il n’y a pas d’âge idéal pour ouvrir un PER mais pour faire le bon choix d’avantages fiscaux, mieux vaut y voir clair sur son imposition lors de la retraite. Ce qui n’est pas toujours le cas avant 50 ans…

 

Peut-on débloquer l’argent de son PER avant la retraite ?

Quelle est la fiscalité du PER en cas de sortie anticipée ?

 

Le PER prévoit plusieurs cas de sortie anticipée pour acquérir sa résidence principale ou faire face à des situations exceptionnelles. La fiscalité en cas de sortie anticipée reste influencée par l’option fiscale que vous avez déterminée à l’ouverture mais reste avantageuse, qu’il s’agisse de la fiscalité sur le capital ou la plus-value.

En plus de l’acquisition de sa résidence principale, voici les situations exceptionnelles permettant une sortie anticipée de son PER :

  • Décès du conjoint ou du partenaire de PACS.
  • Invalidité du titulaire, de son époux ou épouse ou partenaire de PACS, ou de ses enfants.
  • Situation de surendettement du titulaire du PER.
  • Expiration des droits aux allocations chômage.
  • Liquidation judiciaire.

En cas de situations exceptionnelles, vous êtes globalement exonéré d’impôts, sauf sur la plus-value sur laquelle sont faits les prélèvements sociaux de 17,2%. En cas d’acquisition de votre résidence principale, tout dépend de votre choix fiscal (avantages fiscaux à l’entrée ou à la sortie).

 

Vous vous interrogez sur le PER ? Vous pouvez consulter notre guide et/ou contacter nos conseillers en gestion de patrimoine qui évalueront gratuitement la meilleure solution d’épargne avec vous.

 

Découvrir le guide PER 2022

L’investissement doit s’effectuer en fonction de ses objectifs, son horizon d’investissement et sa capacité à faire face au risque lié à la transaction. Il est rappelé que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

 

Par Léa Floderer