Guide Placement Obligataire CLN

Avant de souscrire aux placements obligataires CLN

Avant d’investir dans un CLN vous devez prendre connaissance de la documentation. Celle-ci se compose des éléments suivants :

  • Une brochure commerciale : elle explique de manière claire et intelligible le fonctionnement du produit ; elle expose différents scénarios possibles (scénario favorable, scénario médian et scénario défavorable) ; enfin elle décrit les avantages et inconvénients propres au produit
  • Une term-sheet : il s’agit du document technique du produit
  • Une annexe financière le cas échéant : lorsque le CLN est un actif représentatif d’une unité de compte dans le cadre d’un contrat d’assurance vie ou de capitalisation, l’annexe financière décrit les spécificités du contrat dans le cadre duquel le CLN est proposé.

Avant de souscrire assurez d’avoir bien lu et compris les documents relatifs au produit qui vous est proposé :

  • En particulier, il convient de comprendre dans quel cas la perte en capital peut se produire. Ceci vous est notamment illustrer dans les scénarios. Dans le cas d’un CLN, la perte en capital peut se produire en cas d’Evènement de Crédit sur l’Entité de Référence ou en cas de défaut de la banque, émetteur du produit
  • Vous devez également vérifier quelle est la conséquence de la réalisation du risque maximal sur le montant du capital investi. Dans le cas d’un CLN, la réalisation du risque maximal peut entrainer une perte totale du capital investi.
  • Une annexe financière le cas échéant : lorsque le CLN est un actif représentatif d’une unité de compte dans le cadre d’un contrat d’assurance vie ou de capitalisation, l’annexe financière décrit les spécificités du contrat dans le cadre duquel le CLN est proposé.

Lorsque le CLN est un actif représentatif d’une unité de compte dans le cadre d’un contrat d’assurance vie ou de capitalisation, l’assureur s’engage exclusivement sur le nombre d’unité de compte et non sur leur valeur, qu’il ne garantit pas.

La durée du produit doit être considéré comme un élément important dans votre décision d’investir. Vous devez être en mesure de conserver le produit jusqu’à son échéance. En effet, la revente du produit avant l’échéance (dans le cadre d’un contrat d’assurance vie ou de capitalisation : rachat, arbitrage ou décès) peut entraîner une perte en capital, même en l’absence d’Évènement de Crédit sur l’Entité de Référence ou en l’absence de défaut de la banque – Emetteur.

 

Placements sans garantie du capital, ni garantie de performance.

 

Retrouvez-nous sur

notre dernière vidéo

>