FCP Carmignac Crédit 2027 - 125x125 picto

Carmignac Crédit 2029

  • Fonds obligataire à échéance
  • Objectif de performance annualisée : 4,22% Open
  • Code ISIN : FR001400KAV4
  • Rendement non-garanti
  • Unité de compte en assurance-vie

4 raisons d’investir dans ce fonds obligataire à échéance :

  1. Un fonds obligataire daté

    Un organisme de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) de droit français, constitué sous la forme d’un fonds commun de placement

  2. Une stratégie d'investissement active

    Une stratégie de portage d’émetteurs privés ou publics avec un fonds qui bénéficie de l’expertise solide et éprouvée de son équipe de gestion et d’un processus d’investissement discipliné permettant une sélection rigoureuse des titres détenus en portefeuille

  3. Un portefeuille diversifié

    Sans contrainte de notation moyenne, duration ou maturité, ayant vocation à être détenu jusqu’à une phase de liquidation de six mois précédant la date d’échéance du fonds

  4. Carmignac Gestion S.A

    Fondée en France en 1989, la société de gestion est aujourd’hui l’un des principaux acteurs européens de la gestion d’actifs financiers

Définition

Carmignac Credit 2029 est un Fonds obligataire à échéance, mettant en oeuvre une stratégie de portage sur les marchés du crédit. Grâce à une sélection rigoureuse des émetteurs, un objectif de performance cible et une date de maturité préétablie, Carmignac Credit 2029 offre aux investisseurs de la visibilité sur leur placement et une diversification des risques auxquels ils s’exposent.



  • Date de création : 20/10/2023
  • Code ISIN : FR001400KAV4
  • Forme juridique : Fonds Commun de Placement de droit français
  • Devise de référence : Euro
  • Affectation des résultats : Capitalisation
  • Horizon d'investissement : 5 ans
  • Valorisation : Quotidienne


Quels sont les risques de ce placement ?

  • Risque de perte du capital

  • Risque de taux

  • Risque de crédit

  • Risque de liquidité

  • Risques liés à la gestion discrétionnaire

Définition

Carmignac Credit 2029 est un Fonds obligataire à échéance, mettant en oeuvre une stratégie de portage sur les marchés du crédit. Grâce à une sélection rigoureuse des émetteurs, un objectif de performance cible et une date de maturité préétablie, Carmignac Credit 2029 offre aux investisseurs de la visibilité sur leur placement et une diversification des risques auxquels ils s’exposent.



  • Date de création : 20/10/2023
  • Code ISIN : FR001400KAV4
  • Forme juridique : Fonds Commun de Placement de droit français
  • Devise de référence : Euro
  • Affectation des résultats : Capitalisation
  • Horizon d'investissement : 5 ans
  • Valorisation : Quotidienne


Synthèse du fonds

Au 19.07.2024

Valeur liquidative : 109,24 EUR

Dernière variation : 0,00 %

19.07.2024 (Quotidien)

Performance depuis :

1 Janvier : 3,78 %

1 an : 0,00 %

Origine : +9,24 %

ISIN FR001400KAV4

Catégorie : Obligations à échéance

Encours : 41 898 159 EUR

Lancement : 20.10.2023


Performances


20242023202220212020
3,78% 0,00% 0,00% 0,00% 0,00%

Performances annualisées
Performances annualisées


1 an 2 ans 3 ans 5 ans 10 ans
0,00% 0,00% 0,00% 0,00% 0,00%

Profil de risque & de rendement


1

2

3

4

5

6

7


Risque faible
rendement typiquement
plus faible

Risque élevé
rendement typiquement
plus élevé

SRI en date du : 21/06/2024

Volatilité


1 an 3 ans 5 ans
0,00% 0,00% 0,00%

Source : funds360.euronext.com



VALEUR LIQUIDATIVE DU FONDS CARMIGNAC CREDIT 2029




Frais

Les montants indiqués sont les frais cumulés liés au produit lui-même, pour trois périodes de détention différentes. Ils incluent les pénalités de sortie anticipée potentielles. Les chiffres présentés supposent que vous investissiez 10 000,00 euros. Ces chiffres sont des estimations et peuvent changer à l’avenir.

La réduction du rendement (RIY) montre l’incidence des coûts totaux que vous payez sur le rendement que vous pourriez obtenir de votre investissement. Les frais totaux incluent les coûts ponctuels, récurrents et accessoires.

 

Coûts ponctuels à l’entrée ou à la sortie Si vous sortez après 1 an
Coûts d’entrée 1,00% du montant que vous payez au moment de votre investissement. Il s’agit du maximum que vous serez amené à payer. Carmignac Gestion ne facture pas de frais d’entrée. La personne en charge de la vente du produit vous informera des frais réels. Jusqu’à 100 €
Coûts de sortie Nous ne facturons pas de frais de sortie pour ce produit. 0 €
Coûts récurrents prélevés chaque année
Frais de gestion et autres frais administratifs et d’exploitation 1,14% de la valeur de votre investissement par an. Il s’agit d’une estimation. 114 €
Coûts de transaction 0,40% de la valeur de votre investissement par an. Il s’agit d’une estimation des coûts encourus lorsque nous achetons et vendons les investissements sous-jacents au produit. Le montant réel varie en fonction de la quantité que nous achetons et vendons. 40 €
Coûts accessoires prélevés sous certaines conditions
Commissions liées aux résultats 20,00% max. de la surperformance lorsque la part surperforme son objectif de performance annualisé de 4,22% pendant la période de performance. La sous-performance est récupérée pendant 5 ans. Le montant réel variera en fonction de la
performance de votre investissement. L’estimation des coûts agrégés ci-dessus inclut la moyenne sur les 5 dernières années, ou depuis la création du produit si elle est inférieure à 5 ans. Si la surperformance est constituée, la commission sera prélevée au plus tôt en décembre 2024.
174 €

 

Éligibilité

  • Assurance-vie
  • Plan Épargne Retraite (PER)
  • Comptes-titres

Objectif d'investissement

Cet objectif est fondé sur la réalisation d’hypothèses de marché arrêtées par la société de gestion (probabilité de défaut, taux de recouvrement, exercice d’options de remboursement anticipé, amortissements, coût de la couverture…) au moment de la création du fonds, et n’est valable qu’en cas de souscription à ce moment. En cas de souscription ultérieure, la performance dépendra des conditions de marché prévalant à ce moment, qui ne peuvent être anticipées, et pourraient donc conduire à une performance différente. Les hypothèses de marché retenues par la société de gestion peuvent être invalidées, ce qui réduirait la performance du fonds en deçà de son objectif. Cet objectif de gestion ne constitue en aucun cas une promesse de rendement ou de performance du fonds, la performance n’est pas garantie.

Cette performance annualisée, générée principalement par la stratégie de portage obligataire (dite « buy & hold »), s’entend nette de frais de gestion. Elle tient compte de l’estimation d’éventuels frais de couverture de change, de défauts calculés par la société de gestion ou encore d’éventuelles moins-values réalisées lors de la revente de certains instruments avant leur maturité.

L’actif du fonds sera notamment composé d’obligations (dont obligations contingentes convertibles dans la limite de 15% de l’actif net), ainsi que d’instruments de titrisation (dans la limite de 40% de l’actif net) et de dérivés de crédit (« credit default swaps » dans la limite de 20% de l’actif net). Le fonds n’est soumis à aucune contrainte de répartition entre émetteurs privés et émetteurs publics. Le fonds sera en conséquence exposé aux marchés du crédit, ainsi qu’aux marchés de taux, y compris dans les pays hors OCDE (dont les marchés émergents) dans la limite 30% de l’actif net, et ce jusqu’à la phase de liquidation (telle que détaillée dans la section « Stratégie d’investissement »). La notation moyenne du portefeuille est supérieure ou égale à BBB- (notation dite « investment grade »).

Le fonds est un OPCVM géré activement. La composition du portefeuille du fonds est laissée à la discrétion du gestionnaire financier, sous réserve du respect de l’objectif de gestion et de la politique d’investissement.

 

Stratégie d'investissement

Le fonds, pour atteindre son objectif de gestion, met principalement en œuvre une stratégie de portage visant à constituer et détenir un portefeuille diversifié d’instruments financiers de diverses catégories des marchés du crédit (ci-après le « Portefeuille de Portage »).

La sélection discrétionnaire des investissements se fonde sur une analyse interne de la société de gestion et repose notamment sur les critères de rentabilité, de qualité de crédit, de perspectives de recouvrement, de liquidité et de maturité ainsi que sur une diversification des risques financiers du portefeuille tenant compte de l’horizon d’investissement recommandé du fonds.

Le gérant constitue le Portefeuille de Portage pendant la phase de constitution. Cette dernière débutera à la date de création du fonds et se terminera au plus tard 1 mois à compter de la date de création du fonds (inclus). A l’issue de cette phase de constitution, le Portefeuille de Portage sera composé a minima de 40 positions. Le fonds sera investi au maximum à hauteur de 5% de son actif net dans chaque position. Lors de la phase de constitution, la société de gestion a la possibilité de déroger aux limites d’investissement de la phase de portage détaillées ci-dessous, dans la limite de 100% de l’actif net pour chacun des instruments listés ci-dessus.

En outre, le fonds suivra une phase de diversification du portefeuille, de la date de création du fonds jusqu’à 6 mois à compter de la date de création du fonds. Cette phase de diversification pourra être étendu une fois par la société de gestion, pour une durée maximale de 3 mois, si l’actif net du fonds est inférieur à EUR 100 millions au 6e mois à compter de la date de création du fonds.

Pendant la phase de portage, le Portefeuille de Portage respecte les caractéristiques suivantes :

 

  • Investissement en obligations d’émetteurs publics ou privés, de notation supérieure ou égale à BBB- ou équivalent (dite « investment grade ») selon l’échelle d’au moins une des principales agences de notation enregistrées auprès de l’Autorité européenne des marchés financiers, ou, à défaut de notation par ces principales agences de notation, de qualité de crédit jugée équivalente par le gérant, sans contrainte de maturité ou de duration : 0% à 100% ;
  • Investissement en obligations à haut rendement (dites à caractère spéculatif) d’émetteurs publics ou privés, c’est-à-dire n’ayant pas obtenu de notation supérieure ou égale à BBB- (ou équivalent) selon l’échelle d’au moins une des principales agences de notation enregistrées auprès de l’Autorité européenne des marchés financiers, ou, à défaut de notation par ces principales agences de notation, de qualité de crédit jugée équivalente par le gérant, sans contrainte de maturité ou de duration : 0% à 50% ;
  • Investissement dans des instruments de titrisation, notamment des collateralised loan obligations (CLOs), sans contrainte de duration ou de maturité : 0% à 40% ;
  • Investissement en obligations d’émetteurs publics ou privés de pays hors OCDE, dont les marchés émergents : 0% à 30% ;
  • Investissement en obligations contingentes convertibles (« CoCos ») : 0% à 15% ;
  • Investissement en titres de créance négociables et instruments du marché monétaire (en direct ou par le biais d’OPC) : 0% à 5% ;
  • Vente de protection via credit default swaps (CDS) : 0% à 20%.

Le Portefeuille de Portage est composé de titres de différentes maturités, y compris de titres dont la maturité excède celle du fonds.

La moyenne pondérée des notations des titres de créance composant le Portefeuille de Portage à l’issue de la phase de constitution est investment grade.

Pendant la phase de liquidation, qui débutera six mois avant la Date d’Echéance, les limites d’investissement de la phase de portage ne s’appliqueront plus, et le fonds adoptera une gestion prudente.

 

Scénarios de performances

Les chiffres indiqués comprennent tous les coûts du produit lui-même, mais pas nécessairement tous les frais dus à votre conseiller ou distributeur. Ces chiffres ne tiennent pas compte de votre situation fiscale personnelle, qui peut également influer sur les montants que vous recevrez.

Ce que vous obtiendrez de ce produit dépend des performances futures du marché. L’évolution future du marché est aléatoire et ne peut être prédite avec précision.

Les scénarios défavorable, intermédiaire et favorable présentés représentent des exemples utilisant les meilleure et pire performances, ainsi que la performance moyenne du produit au cours des 10 dernières années. Les marchés pourraient évoluer très différemment à l’avenir.

 

Période d’investissement recommandée : 5 ans
Exemple d’investissement : 10 000 €
Scénarios
Si vous sortez
après 1 an
Si vous sortez
après 5 an
Minimum Il n’existe aucun rendement minimal garanti. Vous pourriez perdre tout ou partie de votre investissement.
Scénario de tensions Ce que vous pourriez obtenir après déduction des coûts 7 020 € 6 810 €
Rendement annuel moyen -29,80% -7,40%
Scénario défavorable Ce que vous pourriez obtenir après déduction des coûts 9 150 € 10 000 €
Rendement annuel moyen -8, 50% 0%
Scénario intermédiaire Ce que vous pourriez obtenir après déduction des coûts 10 190 € 10 790 €
Rendement annuel moyen 1,90% 1,53%
Scénario favorable Ce que vous pourriez obtenir après déduction des coûts 11 180 € 11 950 €
Rendement annuel moyen 11,80% 3,63%

Ce tableau montre les sommes que vous pourriez obtenir sur 5 ans, en fonction de différents scénarios, en supposant que vous investissiez 10 000,00 euros.

Les différents scénarios montrent comment votre investissement pourrait se comporter. Vous pouvez les comparer avec les scénarios d’autres produits. Les scénarios présentés sont une estimation de performances futures à partir de données du passé relatives aux variations de la valeur de cet investissement. Ils ne constituent pas un indicateur exact. Ce que vous obtiendrez dépendra de l’évolution du marché et de la durée pendant laquelle vous conserverez l’investissement ou le produit.

Votre perte maximale peut être l’ensemble de votre investissement.

 

Quels sont les risques de ce placement ?

Le fonds est investi dans des instruments financiers et le cas échéant dans des OPC sélectionnés par la société de gestion. Ces instruments financiers et OPC sont sensibles aux évolutions et aux aléas du marché.

Les facteurs de risque exposés ci-dessous ne sont pas exhaustifs. Il appartient à chaque investisseur d’analyser le risque inhérent à un tel investissement et de forger sa propre opinion indépendamment de CARMIGNAC GESTION, en s’entourant, au besoin, de l’avis de tous les conseils spécialisés dans ces questions afin de s’assurer notamment de l’adéquation de cet investissement à sa situation financière.

 

  • Risque lié à la gestion discrétionnaire : La gestion discrétionnaire repose sur l’anticipation de l’évolution des marchés financiers. La performance du fonds dépendra des sociétés sélectionnées et de l’allocation d’actifs définie par la société de gestion. Il existe un risque que la société de gestion ne retienne pas les sociétés les plus performantes.
  • Risque lié aux collateralised Loan Obligations (CLO) ou aux titres adossés à des actifs (ABS) : Le fonds peut investir dans des CLO et ABS (y compris CMBS et MBS), auquel cas les porteurs peuvent être exposés à un niveau de risque de crédit plus élevé. Ces CLO et ABS étant adossés à des créances, la dépréciation de la valeur de la sûreté sous-jacente au titre tel que le non-paiement des prêts peut se traduire par une réduction de la valeur du titre lui-même et engendrer une perte pour le fonds.
  • Risque de taux d’intérêt : Le risque de taux se traduit par une baisse de la valeur liquidative en cas de mouvement des taux. Lorsque la sensibilité du portefeuille est positive, une hausse des taux d’intérêt peut entraîner une baisse de la valeur du portefeuille. Lorsque la sensibilité est négative, une baisse des taux peut entraîner une baisse de la valeur du portefeuille.
  • Risque lié à l’investissement dans des titres spéculatifs : Un titre est classé « spéculatif » lorsque sa notation est inférieure à « investment grade ». La valeur des obligations classées « spéculatif » peut baisser de façon plus importante et plus rapide que celles des autres obligations et impacter négativement la valeur liquidative du fonds qui peut baisser.
  • Risque de crédit : Le risque de crédit correspond au risque que l’émetteur ne puisse pas faire face à ses engagements. En cas de dégradation de la qualité des émetteurs, par exemple de leur notation par les agences de notation financière, la valeur des obligations peut baisser et entraîner une baisse de la valeur liquidative du fonds.
  • Risque de perte en capital : Le portefeuille du fonds est géré de façon discrétionnaire et ne bénéficie d’aucune garantie ou protection du capital investi. La perte en capital se produit lors de la vente d’une part à un prix inférieur à celui payé à l’achat.
  • Risque lié aux pays émergents : Les conditions de fonctionnement et de surveillance des marchés émergents peuvent s’écarter des standards prévalant sur les grandes places internationales, et les variations de cours peuvent y être élevées.
  • Risque de liquidité : Les marchés sur lesquels le fonds intervient peuvent être occasionnellement affectés par un manque de liquidité temporaire. Ces dérèglements de marché peuvent impacter les conditions de prix auxquelles le fonds peut être amené à liquider, initier ou modifier des positions.
  • Risque de change : Le risque de change est lié à l’exposition, via ses investissements et par ses interventions sur les instruments financiers à terme, à une devise autre que celle de valorisation du fonds. Pour les parts libellées dans une devise autre que l’euro, le risque de change lié à la variation de l’euro par rapport à la devise de valorisation est accessoire du fait de la couverture systématique. Cette couverture peut générer un écart de performance entre les parts en devises différentes.
  • Risque action : Le fonds étant exposé au risque des marchés actions, la valeur liquidative du fonds peut baisser en cas de variation à la hausse ou à la baisse des marchés actions.
  • Risque de contrepartie : Le risque de contrepartie mesure la perte potentielle en cas de défaillance d’une contrepartie sur des contrats financiers de gré à gré ou des opérations d’acquisitions et de cessions temporaires des titres à honorer ses obligations contractuelles. Le fonds y est exposé par le biais des contrats financiers de gré à gré conclus avec les différentes contreparties. Pour réduire l’exposition du fonds au risque de contrepartie, la société de gestion peut constituer des garanties au bénéfice du fonds.
  • Risque lié à l’investissement en obligations subordonnées : Les obligations subordonnées sont des obligations non sécurisées de rang inférieur dont le remboursement, notamment en cas de liquidation de l’émetteur, n’est effectué qu’après désintéressement des autres créanciers. Ces titres présentent donc un risque de non-remboursement accru en échange d’un paiement par l’émetteur d’un taux d’intérêt plus élevé que celui d’une obligation non-subordonnée.
  • Risque lié à l’investissement en obligations perpétuelles : Une obligation perpétuelle est une obligation sans date de maturité (bien que la documentation d’émission de la plupart de ces obligations prévoit des options de remboursement anticipé du capital à la main de l’émetteur). L’émetteur s’engage uniquement à payer les intérêts mais ne s’engage pas sur une date de remboursement du capital. En conséquence, ce type d’instrument expose le fonds à un risque de crédit et de non-remboursement accru. Il peut également exister un risque de non-paiement du coupon lorsque que la documentation de l’émission prévoit la possibilité pour l’émetteur de reporter discrétionnairement le paiement de coupon. En outre, le risque lié à l’évolution des taux d’intérêt est plus important de part la perpétuité théorique de l’instrument : la valeur réelle des coupons diminue dans le temps du fait, notamment, de l’inflation. Enfin, ce type d’obligation présente une liquidité moindre sur le marché secondaire que les obligations classiques.
  • Risque lié à l’investissement en obligations convertibles contingentes (CoCos) : risque lié au seuil de déclenchement : Ces titres comportent des caractéristiques qui leur sont propres. La survenance de l’évènement contingent peut amener une conversion en actions ou encore un effacement temporaire ou définitif de la totalité ou d’une partie de la créance. Le niveau de risque de conversion peut varier par exemple selon la distance d’un ratio de capital de l’émetteur à un seuil défini dans le prospectus de l’émission.
  • Risque de perte de coupon : Sur certains types de CoCos, le paiement des coupons est discrétionnaire et peut être annulé par l’émetteur.
  • Risque lié à la complexité de l’instrument : Ces titres sont récents ; leur comportement en période de stress n’a pas été totalement éprouvé.
  • Risque lié au report de remboursement et/ou non-remboursement : Les obligations convertibles contingentes sont des instruments perpétuels, remboursables aux niveaux prédéterminés seulement avec l’approbation de l’autorité compétente.
  • Risque de structure de capital : Contrairement à la hiérarchie classique du capital, les investisseurs sur ce type d’instruments peuvent subir une perte de capital, alors que les détenteurs d’actions du même émetteur ne la subissent pas.
  • Risque de liquidité : Comme pour le marché des obligations à haut rendement, la liquidité des obligations contingentes convertibles pourra se trouver significativement affectée en cas de période de trouble sur les marchés.
  • Risque lié aux opérations d’acquisition et de cession temporaires de titres : L’utilisation de ces opérations et la gestion de leurs garanties peuvent comporter certains risques spécifiques tels que des risques opérationnels ou le risque de conservation. Ainsi le recours à ces opérations peut entraîner un effet négatif sur la valeur liquidative du fonds.
  • Risque juridique : II s’agit du risque de rédaction inappropriée des contrats conclus avec les contreparties aux opérations d’acquisition et de cession temporaires de titres ou avec les contreparties d’instruments financiers à terme de gré à gré.
  • Risque lié à la réutilisation des garanties financières : Le fonds n’envisage pas de réutiliser les garanties financières reçues, mais dans le cas où il le ferait, il s’agit du risque que la valeur résultante soit inférieure à la valeur initialement reçue.
  • Risque de durabilité : Désigne un événement ou une condition environnementale, sociale ou de gouvernance qui, s’il ou elle se produit, peut avoir un impact négatif réel ou potentiel important sur la valeur des investissements et, à terme, sur la valeur nette d’inventaire du fonds.

 

Profil de risque et de rendement

Risque_2sur7

L’indicateur synthétique de risque permet d’apprécier le niveau de risque de ce produit par rapport à d’autres. Il indique la probabilité que ce produit enregistre des pertes en cas de mouvements sur les marchés ou d’une impossibilité de notre part de vous payer.

Les risques non suffisamment pris en compte par l’indicateur incluent notamment :

 

  • Risque de crédit ;
  • Risque de liquidité ;
  • Risque de contrepartie ;
  • Risque lié à l’impact des techniques telles que les produits dérivés.

L’indicateur synthétique de risque (« ISR ») vous guide sur le niveau de risque de ce produit par rapport à d’autres produits. Il montre la probabilité que le produit soit déprécié en raison des mouvements du marché ou parce que nous ne sommes pas en mesure d’effectuer les versements. Nous avons classé ce produit dans la classe de risque 2 sur 7, qui est une classe de risque basse.
Autrement dit, les pertes potentielles liées aux futurs résultats du produit se situent à un niveau faible et, si la situation venait à se détériorer sur les marchés, il est très peu probable que la capacité du fonds à vous payer en soit affectée.

Quels sont les avantages du FCP Carmignac Crédit 2029 ?

  • Taux de Rendement brut au 31/03/2024 : 6,30%
  • Une société de gestion devenue l’un des principaux acteurs européens de la gestion d’actifs financiers ;
  • Une stratégie de portage d’émetteurs privés ou publics avec un fonds qui bénéficie de l’expertise solide et éprouvée de son équipe de gestion et d’un processus d’investissement discipliné permettant une sélection rigoureuse des titres détenus en portefeuille ;
  • Une exposition géographique variée ;
  • Valorisation des caractéristiques environnementales et sociales dans les décisions d’investissement.

CARMIGNAC GESTION, 24, place Vendôme – F – 75001 Paris – Société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF. SA au capital de 13,500,000 € – RCS Paris B 349 501 676

Important : Il s’agit d’une communication marketing. Ni le capital, ni le rendement ne sont garantis.

Les simulations et opinions présentées sur cette page sont le résultat d’analyses à un moment donné et ne préjugent en rien des résultats futurs. Il est rappelé que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Les informations légales, notamment dans le Document et Informations Clés pour l’Investisseur (DICI), sont disponibles auprès de la société de gestion.

Les données publiées sur cette présentation sont la propriété exclusive de leurs titulaires tels que mentionnés sur chaque page. Depuis le 01.01.2013, les indicateurs de référence actions sont calculés dividendes nets réinvestis. Ce document ne peut être reproduit, en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion. Il ne constitue ni une offre de souscription, ni un conseil en investissement. Les informations contenues dans ce document peuvent être partielles et sont susceptibles d’être modifiées sans préavis. L’accès au fonds peut faire l’objet de restriction à l’égard de certaines personnes ou de certains pays. Il ne peut notamment être offert ou vendu, directement ou indirectement, au bénéfice ou pour le compte d’une «U.S. person» selon la définition de la réglementation américaine «Regulation S» et/ou FATCA. Le fonds présente un risque de perte en capital. Les risques et frais sont décrits dans le KID (Document d’Informations Clés). Le prospectus, KID, et les rapports annuels du fonds sont disponibles sur le site www.carmignac.com et sur demande auprès de la société de gestion. Le KID doit être remis au souscripteur préalablement à la souscription. La société de gestion peut décider à tout moment de cesser la commercialisation dans votre pays. Les investisseurs peuvent avoir accès à un résumé de leurs droits en français sur le lien suivant à la section 6 intitulée Résumé des droits des investisseurs :
https://www.carmignac.fr/fr_FR/article-page/informations-reglementaires-3862