fonds echiquier patrimoine

Échiquier Patrimoine

  • Fonds diversifié investi en actions, obligations et produits de taux de trésorerie de CT
  • Fonds adapté pour la trésorerie d'entreprise : horizon de placement à 2 ans
  • Géré par La Financière de l’Échiquier
  • Rendement non garanti
  • Éligibilité: unité de compte en Assurance-Vie

5 raisons d’investir dans ce Fonds commun de placement

  1. OBJECTIF

    Offrir une progression la plus régulière possible du capital, en s'exposant à l'évolution des marchés de taux et d'actions.

  2. Fonds commun de placement de droit français

    exposé en produits de taux et en actions européennes à majorité française

  3. ADAPTÉ POUR LA TRÉSORERIE D'ENTREPRISE

    Un fonds pertinent pour la trésorerie d'entreprise avec un horizon d'investissement recommandée de 2 ans minimum

  4. UNE VOLATILITÉ FAIBLE

    Open

    Une volatilité à 3 ans inférieure à 3%

  5. UN FONDS DIVERSIFIÉ

    Particulièrement exposé sur les secteurs financiers, industrie, services et télécommunications

  6. UNE ÉQUIPE DE GESTION EXPÉRIMENTÉE

    Gestion du fonds par La Financière de l’Échiquier depuis 1995

Caractéristiques

Échiquier Patrimoine est un fonds dont l'objectif est d'offrir une progression la plus régulière possible du capital, en s'exposant à l'évolution des marchés de taux et d'actions.

L'OPCVM n'étant ni indiciel, ni à référence indicielle, l'Eonia capitalisé ne constitue qu'un indicateur de comparaison a posteriori de la performance. L'Eonia, utilisé uniquement à titre indicatif est calculé par la Banque centrale européenne et représente la référence du prix de l'argent au jour le jour sur le marché interbancaire de la zone euro.

La gestion du fonds repose sur une gestion discrétionnaire. Elle combine l'utilisation d'instruments financiers (actions, obligations, titres de créances négociables) et d'instruments financiers à terme. Échiquier Patrimoine est investi au minimum à hauteur de 50 % de son actif en titres obligataires ou titres de créances négociables de la zone OCDE et accessoirement dans des produits de taux hors zone OCDE.

Lors de l'acquisition et du suivi en cours de vie des titres, l'appréciation du risqué de crédit repose sur la recherche et l'analyse interne de La Financière de l'Echiquier ainsi que sur les notations proposées par les agences. Les titres obligataires concernés sont majoritairement des titres notés au minimum BBB- (catégorie Investment Grade) par Standard & Poor's ou équivalent ou considérés comme tels par l'équipe de gestion.

Le fonds pourra être exposé jusqu'à 50% maximum de son actif sur des actions françaises et européennes de tout secteur d'activité avec une possibilité d'investir accessoirement dans un pays de l'OCDE non européen. Le fonds capitalise les revenus encaissés.

 

Autres informations :

    L'OPCVM pourra intervenir sur le marché des instruments financiers à terme pour :

  • Réduire l'exposition du portefeuille au marché actions, aux risques de change et de taux.
  • Exposer de façon exceptionnelle le portefeuille aux risques de change, de taux et action. En aucun cas, le fonds n'entend mettre en oeuvre de stratégie de surexposition du portefeuille à ces différents risques.

L'exposition aux devises non euro ne pourra pas dépasser 10% de l'actif.

L'échéance maximum des titres de créances sera de 5 ans et bénéficieront majoritairement d'une notation Investment Grade.

L'OPCVM s'autorise à investir un maximum de 10% de son actif en obligations dont la notation est inférieure à BBB- par Standard & Poor's ou ne faisant pas l'objet de notation par une agence de rating.

Ce fonds pourrait ne pas convenir aux investisseurs qui prévoient de retirer leur apport avant 2 ans.


Points d'attention

  • Risque de perte du capital

  • Risque de taux, de crédit, de contrepartie, de volatilité, de liquidité

  • Risque lié à la gestion discrétionnaire

  • Risque lié à l’utilisation d’obligations subordonnées

  • Risque lié à l’utilisation d’obligations convertibles contingentes

  • Risque de perte ou suspension de coupon

  • Risque d’intervention d’une autorité de régulation au point de « non-viabilité »

  • Risque d’inversion de la structure de capital

  • Risque de report du remboursement

Caractéristiques

Échiquier Patrimoine est un fonds dont l'objectif est d'offrir une progression la plus régulière possible du capital, en s'exposant à l'évolution des marchés de taux et d'actions.

L'OPCVM n'étant ni indiciel, ni à référence indicielle, l'Eonia capitalisé ne constitue qu'un indicateur de comparaison a posteriori de la performance. L'Eonia, utilisé uniquement à titre indicatif est calculé par la Banque centrale européenne et représente la référence du prix de l'argent au jour le jour sur le marché interbancaire de la zone euro.

La gestion du fonds repose sur une gestion discrétionnaire. Elle combine l'utilisation d'instruments financiers (actions, obligations, titres de créances négociables) et d'instruments financiers à terme. Échiquier Patrimoine est investi au minimum à hauteur de 50 % de son actif en titres obligataires ou titres de créances négociables de la zone OCDE et accessoirement dans des produits de taux hors zone OCDE.

Lors de l'acquisition et du suivi en cours de vie des titres, l'appréciation du risqué de crédit repose sur la recherche et l'analyse interne de La Financière de l'Echiquier ainsi que sur les notations proposées par les agences. Les titres obligataires concernés sont majoritairement des titres notés au minimum BBB- (catégorie Investment Grade) par Standard & Poor's ou équivalent ou considérés comme tels par l'équipe de gestion.

Le fonds pourra être exposé jusqu'à 50% maximum de son actif sur des actions françaises et européennes de tout secteur d'activité avec une possibilité d'investir accessoirement dans un pays de l'OCDE non européen. Le fonds capitalise les revenus encaissés.

 

Autres informations :

    L'OPCVM pourra intervenir sur le marché des instruments financiers à terme pour :

  • Réduire l'exposition du portefeuille au marché actions, aux risques de change et de taux.
  • Exposer de façon exceptionnelle le portefeuille aux risques de change, de taux et action. En aucun cas, le fonds n'entend mettre en oeuvre de stratégie de surexposition du portefeuille à ces différents risques.

L'exposition aux devises non euro ne pourra pas dépasser 10% de l'actif.

L'échéance maximum des titres de créances sera de 5 ans et bénéficieront majoritairement d'une notation Investment Grade.

L'OPCVM s'autorise à investir un maximum de 10% de son actif en obligations dont la notation est inférieure à BBB- par Standard & Poor's ou ne faisant pas l'objet de notation par une agence de rating.

Ce fonds pourrait ne pas convenir aux investisseurs qui prévoient de retirer leur apport avant 2 ans.


Indicateur de référence

  • Objectif de gestion : Offrir une progression la plus régulière possible du capital, en s'exposant à l'évolution des marchés de taux et d'actions.
  • Actifs au 19/04/2018 : 740,4 M€
  • Valeur liquidatique : 931.45€ (au 19/04/2018)
  • Durée d’investissement conseillée : 2 ans minimum
  • Date de création : 06 janvier 1995
  • Code ISIN : FR0010434019
  •  

    Niveau de risque:

Indicateur synthétique de risque et de rendement : à risque plus faible, rendement potentiellement plus faible et à risque plus élevé, rendement potentiellement plus élevé. Le profil de risque n’est pas constant et pourra évoluer dans le temps  

Valeur liquidative du fonds Échiquier Patrimoine

LA FINANCIÈRE DE L’ÉCHIQUIER

 

La société de gestion a été fondée en 1991 par Didier Le Menestrel et Christian Gueugnier. La Financière de l’Échiquier au 28/02/2018 c’est :

  • Une équipe de gestion expérimentée 127 personnes
  • Environ 5000 clients particuliers
  • 10,6 milliards d’encours gérés
  • 3200 Partenaires allocataires d’actifs

La Financière de l’Echiquier

 

 

 

UN PROCESSUS DE GESTION PERFORMANT DEPUIS presque 27 ANS, RÉCOMPENSÉ PAR LA PRESSE PROFESSIONNELLE

gestion de fortune 2018

3e place du Palmarès Gestion de Fortune 2018 des sociétés de gestion gérant des encours supérieurs à 5 milliards d’euros. 

 

Depuis 25 ans, Gestion de Fortune établit chaque année le Palmarès des Fournisseurs. Cette enquête inédite s’appuie sur une méthodologie rigoureuse et permet de connaître avec précision les entités avec lesquelles travaillent les conseillers en gestion de patrimoine indépendants.

Seul baromètre de la profession, le Palmarès des Fournisseurs offre une vision :

  • À la fois quantitative sur le métier avec les entités les plus fréquemment citées par les conseillers interrogés ;
  • Et qualitative : les professionnels sondés sont appelés à se prononcer sur la pertinence de la gamme de produits, la disponibilité commerciale des entités qu’ils citent et la qualité du back office, la moyenne donnant lieu à une note de 1 à 5.

Performances passées

 

Les performances présentées ne constituent pas une indication fiable des performances futures.

 

Répartition par type d'actif

 

Répartition géographique et répartition sectorielle de la poche obligataire

 

Répartition géographique et répartition sectorielle de la poche action

 

Profil de risque et de rendement

Echelle de risque AMF niveau 3

Cette donnée se base sur les résultats passés en matière de volatilité. Les données historiques telles que celles utilisées pour calculer l’indicateur synthétique peuvent ne pas constituer une indication fiable du profil de risque futur de l’OPCVM. Il n’est pas certain que la catégorie de risque et de rendement affichée demeure inchangée. Le classement de l’OPCVM est susceptible d’évoluer dans le temps. La catégorie la plus faible n’est pas synonyme d’investissement sans risque.

L’OPCVM se situe actuellement au niveau 3 de l’indicateur synthétique en raison de sa gestion discrétionnaire et de son exposition aux marchés des actions européennes et des produits de taux de la zone OCDE. Cela signifie qu’il dispose d’une volatilité hebdomadaire historique sur 5 ans comprise entre 2% et 5%. L’OPCVM n’est pas garanti en capital.

 

Frais

  • Frais de gestion du contrat d’assurance vie : 1% par an.
  • Frais sur versement : 1,5% maximum.
  • Des frais d’arbitrage peuvent s’appliquer;

 

Les risques de ce placement

Profil de risque :
Votre argent sera principalement investi dans des instruments financiers sélectionnés par la société de gestion. Ces instruments connaîtront les évolutions et les aléas des marchés.

  • Risque lié à la gestion discrétionnaire : Oui
    Le style de gestion discrétionnaire repose sur l’anticipation de l’évolution des différents marchés (actions, obligations, dérivés) et sur la sélection de valeurs. Il existe un risque que l’OPCVM ne soit pas investi à tout moment sur les marchés ou les valeurs les plus performants. La gestion d’ÉCHIQUIER PATRIMOINE repose notamment sur des arbitrages d’indices actions, d’actions, ce qui implique que l’OPCVM ne soit pas en permanence investi sur les marchés les plus porteurs. La performance du fonds peut donc être inférieure à l’objectif de gestion. La valeur liquidative du fonds peut en outre avoir une performance négative.
  • Risque de taux : Oui
    ÉCHIQUIER PATRIMOINE investit 50% minimum de son actif en produits de taux. La valeur liquidative du fonds pourra baisser si les taux d’intérêts augmentent.
  • Risque de crédit : Oui
    Le fonds investit dans instruments monétaires ou obligataires à hauteur de 50 % minimum. Le risque de crédit correspond au risque de baisse de la qualité de crédit d’un émetteur privé ou de défaut de ce dernier. La valeur des titres de créance ou obligataires, dans lesquels est investi l’OPCVM, peut baisser entraînant une baisse de la valeur liquidative.
  • Risque actions : Oui
    ÉCHIQUIER PATRIMOINE investit à hauteur de 50% maximum en actions. Si les actions ou les indices, auxquels le portefeuille est exposé, baissent, la valeur liquidative du fonds pourra baisser. Sur les marchés de petites et moyennes capitalisations, le volume des titres cotés en Bourse est réduit, les mouvements de marché sont donc plus marqués à la baisse, et plus rapides que sur les grandes capitalisations. La valeur liquidative de l’OPCVM peut donc baisser plus rapidement et plus fortement.
  • Risque de perte en capital : Oui
    La perte en capital se produit lors de la vente d’une part à un prix inférieur à sa valeur d’achat. Le porteur de part est averti que son capital initialement investi peut ne pas lui être restitué. Le fonds ne bénéficie d’aucune garantie ou protection en capital.
  • Risque de change : Oui
    Il s’agit du risque de baisse des devises d’investissement par rapport à la devise de référence du portefeuille, l’euro. En cas de baisse d’une devise par rapport à l’euro, la valeur liquidative pourra baisser.
  • Risque lié à la faible liquidité de certains titres :
    Le fonds investit notamment en « titres spéculatifs à haut rendement / high yield ». Les volumes échangés sur ces types d’instruments pouvant être réduits, les mouvements de marché sont donc plus marqués, à la hausse comme à la baisse.
  • Risque lié à l’utilisation d’obligations subordonnées : Oui
    Une dette est dite subordonnée lorsque son remboursement dépend du remboursement initial des autres créanciers (créanciers privilégiés, créanciers chirographaires). Ainsi, le créancier subordonné sera remboursé après les créanciers ordinaires, mais avant les actionnaires. Le taux d’intérêt de ce type de dette sera supérieur à celui des autres créances. En cas de déclenchement d’une ou plusieurs clause(s) prévue(s) dans la documentation d’émission desdits titres de créance subordonnés et plus généralement en cas d’évènement de crédit affectant l’émetteur concerné, il existe un risque de baisse de la valeur liquidative du fonds. L’utilisation des obligations subordonnées peut exposer le fonds aux risques de perte en capital, d’annulation ou de report de coupon (à la discrétion unique de l’émetteur), d’incertitude sur la date de remboursement, ou encore d’évaluation / rendement (le rendement attractif de ces titres pouvant être considéré comme une prime de complexité).
  • Risque lié à l’utilisation d’obligations convertibles contingentes : Oui
    Les obligations convertibles contingentes sont des titres de créance subordonnés émis par les établissements de crédit ou les compagnies d’assurance ou de réassurance, éligibles dans leurs fonds propres réglementaires et qui présentent la spécificité d’être convertibles en actions, ou bien dont le nominal peut être diminué (mécanisme dit de « write down ») en cas de survenance d’un « élément déclencheur » (« Trigger »), préalablement défini dans le prospectus. Une obligation convertible contingente inclut une option de conversion en actions à l’initiative de l’émetteur en cas de dégradation de sa situation financière. En plus du risque de crédit et de taux inhérent aux obligations, l’activation de l’option de conversion peut entraîner une baisse de la valeur de l’obligation convertible contingente supérieure à celle constatée sur les autres obligations classiques de l’émetteur. Selon les conditions fixées par l’obligation convertible contingente concernée, certains événements déclencheurs peuvent entraîner une dépréciation permanente à zéro de l’investissement principal et/ou des intérêts courus ou une conversion de l’obligation en action.
  • Risque lié au seuil de conversion des obligations convertibles contingentes : Le seuil de conversion d’une obligation convertible contingente dépend du ratio de solvabilité de son émetteur. Il s’agit de l’évènement qui détermine la conversion de l’obligation en action ordinaire. Plus le ratio de solvabilité est faible, plus la probabilité de conversion est forte.
  • Risque de perte ou suspension de coupon : En fonction des caractéristiques des obligations convertibles contingentes, le paiement des coupons est discrétionnaire et peut être annulé ou suspendu par l’émetteur à tout moment et pour une période indéterminée.
  • Risque d’intervention d’une autorité de régulation au point de « non-viabilité » : Une autorité de régulation détermine à tout moment de manière discrétionnaire qu’une institution n’est « pas viable », c’est-à-dire que la banque émettrice requiert le soutien des autorités publiques pour empêcher l’émetteur de devenir insolvable, de faire faillite, de se retrouver dans l’incapacité de payer la majeure partie de ses dettes à leur échéance ou de poursuivre autrement ses activités et impose ou demande la conversion des obligations convertibles conditionnelles en actions dans des circonstances indépendantes de la volonté de l’émetteur.
  • Risque d’inversion de la structure de capital : Contrairement à la hiérarchie conventionnelle du capital, les investisseurs en obligation convertible contingente peuvent subir une perte de capital qui n’affecte pas les détenteurs d’actions. Dans certains scénarios, les détenteurs d’obligations convertibles contingentes subiront des pertes avant les détenteurs d’actions.
  • Risque de report du remboursement : La plupart des obligations convertibles contingentes sont émises sous la forme d’instruments à durée perpétuelle, qui ne sont remboursables à des niveaux prédéterminés qu’avec l’approbation de l’autorité compétente. On ne peut pas supposer que des obligations convertibles contingentes perpétuelles seront remboursées à la date de  remboursement. Les obligations convertibles contingentes sont une forme de capital permanent. Il est possible que l’investisseur ne reçoive pas le retour du principal tel qu’attendu à la date de remboursement ou à quelque date que ce soit.
  • Risque de liquidité : Dans certaines circonstances, il peut être difficile de trouver un acheteur d’obligation convertible contingente et le vendeur peut être contraint d’accepter une décote substantielle sur la valeur attendue de l’obligation pour pouvoir la vendre.

Les points clés d'Échiquier Patrimoine

  • Échiquier Patrimoine est investi en produits de taux et en actions européennes à majorité française.
  • Échiquier Patrimoine est investi au minimum à hauteur de 50 % de son actif en titres obligataires ou titres de créances négociables de la zone OCDE et accessoirement dans des produits de taux hors zone OCDE.
  •  Le fonds pourra être exposé jusqu’à 50% maximum de son actif sur des actions françaises et européennes de tout secteur d’activité avec une possibilité d’investir accessoirement dans un pays de l’OCDE non européen.
  • L’exposition aux devises non euro ne pourra pas dépasser 10% de l’actif
  • La gestion du fonds repose sur une gestion discrétionnaire. Elle combine l’utilisation d’instruments financiers (actions, obligations, titres de créances négociables) et d’instruments financiers à terme.

 

UNE ÉQUIPE DE GESTION EXPÉRIMENTÉE

Créée en 1991, La Financière de l’Échiquier est une des principales sociétés de gestion de portefeuille indépendantes en France. La Financière de l’Échiquier gère une gamme restreinte de fonds communs de placements investis sur les principaux marchés d’actions,

d’obligations d’entreprises et d’obligations convertibles, pour le compte d’investisseurs privés et institutionnels. La méthode de gestion de La Financière de l’Échiquier est fondée sur la connaissance approfondie des entreprises qui lui permet de s’affranchir des humeurs des marchés financiers.

En quelques chiffres au 28/02/2018 :

    1. une équipe de gestion expérimentée 127 personnes
    2. Environ 5000 clients particuliers
    3. 10,6 milliards d’encours gérés
    4. 3200 Partenaires allocataires d’actifs

Présentation du fonds Échiquier Patrimoine par Jean Biscarrat, Gérant chez La Financière de L’Échiquier.

 

Les informations présentées ci-dessus ne constituent ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.

Les frais de gestion sont inclus dans les performances (hors droits de garde ou hors frais de gestion de l’unité de compte dans le cas d’un investissement dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie)

La valeur de l’investissement peut varier au gré des fluctuations du marché et l’investisseur peut perdre tout ou partie du montant de capital investi, les OPC n’étant pas garantis en capital.

L’accès aux produits et services présentés ici peut faire l’objet de restrictions à l’égard de certaines personnes ou de certains pays. Le traitement fiscal dépend de la situation de chacun. Les risques, les frais et la durée de placement recommandée des OPC présentés sont décrits dans les DICI (documents d’information clé pour l’investisseur) et les prospectus disponibles sur demande.