scpi opci sci immobilier

SCPI Edissimmo

  • SCPI en immobilier de bureaux, 1ère SCPI de Bureau Open
  • Distribution 2018 : 4,13% Open
  • Proposée par Amundi Immobilier
  • SCPI démembrable
  • Éligible au financement à crédit

6 raisons de choisir ce placement immobilier

  1. Qualité exceptionnelle du parc immobilier :

    Un des plus grands parc immobiliers avec 121 immeubles: 83% Bureaux ; 6% Commerces ; 5% Logistiques ; 4% Hôtels ;1% Clinique

  2. Bon couple rendement/risque :

    4,13% (1) en 2018. Profitez du supplément de rendement exceptionnel de l'immobilier de bureau par rapport aux investissements sans risque actuels.

  3. 1ère plus grosse SCPI de France, avec 2,99MD€ de capitalisation(3)

    Une des SCPI les plus belles et les plus diversifiées du marché, gage de sécurité (68% en Ile-de-France et Paris)

  4. Revenus trimestriels complémentaires(1)

    Dividendes issus des revenus potentiels de la SCPI

  5. Acquisition à crédit possible

    Taux attrayant actuellement + déduction intérêts d’emprunt, le financement à crédit est très attractif

  6. Gestion réalisée par Amundi Immobilier

    Gestion de votre immobilier totalement déléguée à Amundi

  7. 30 ans de gestion

Taux de distribution sur valeur de marché

Taux de distribution
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
SCPI Edissimmo 4,13% 4,23% 4,47% 5,01% 5,11% 5,11% 5,54% 5,99% 5,63%

Le taux de distribution correspond au dividende annuel brut avant prélèvement libératoire versé au titre de l’année n (y compris les acomptes exceptionnels et quote-part de plus-values distribuées), rapporté au prix de part acquéreur moyen de l’année n.

         

Quels sont les risques de ce placement ?

  • Durée de placement recommandée

    8 ans

  • Placement sans garantie du capital, ni garantie de rendement

  • Risque d’absence de rentabilité

  • Les performances passées ne préjugent pas des performances futures

Taux de distribution sur valeur de marché

Taux de distribution
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
SCPI Edissimmo 4,13% 4,23% 4,47% 5,01% 5,11% 5,11% 5,54% 5,99% 5,63%

Le taux de distribution correspond au dividende annuel brut avant prélèvement libératoire versé au titre de l’année n (y compris les acomptes exceptionnels et quote-part de plus-values distribuées), rapporté au prix de part acquéreur moyen de l’année n.

         

Bilan 2018 et perspectives 2019

BILAN 2018 :

En 2018, un tassement de la croissance économique mondiale a été observé, sur fond notamment de ralentissement du commerce mondial et des économies émergentes mais aussi d’incertitudes politiques majeures venues obscurcir le ciel européen (Brexit, budget italien). Ces incertitudes ont notamment amené à une correction des marchés boursiers en fin d’année. Concernant le marché des bureaux en Europe, l’activité a été globalement satisfaisante en 2018, la demande ayant été alimentée par les créations d’emploi et la modernisation par les entreprises de leurs espaces de travail. Si la vacance a augmenté à Londres en 2018, dans les principaux marchés d’Europe continentale elle a souvent diminué. La rareté est forte dans plusieurs centres villes, à l’image de Paris, Berlin ou dans une moindre mesure Amsterdam, amenant à des hausses très localisées de loyer pour les meilleurs actifs. En périphérie, l’offre est souvent plus abondante et a généralement empêché une dynamique haussière des loyers.

Sur le marché de l’investissement en immobilier, la demande en immobilier est restée forte et les volumes investis élevés. Les taux de rendement sont restés globalement stables, avec des compressions de taux ponctuelles en centre-ville et en périphérie. Fin 2018, la différenciation des taux de rendement est relativement faible entre villes et entre centre et périphérie, incitant à porter une attention forte sur les fondamentaux économiques et immobiliers des actifs ciblés. Les taux de rendement des obligations d’État à 10 ans n’ont pas augmenté autant que prévu en 2018 et l’écart avec les taux immobiliers restait conséquent fin 2018, hormis l’Italie qui a connu une hausse des taux à 10 ans suite à la situation politique.

 

PERSPECTIVES 2019 :

Au niveau économique, la croissance de la zone euro devrait demeurer supérieure au potentiel, même si les prévisions pour 2019 ont été revues à la baisse. Les perspectives pour l’Europe restent de facto incertaines et hautement dépendantes du paysage politique : Brexit, Italie, risques géopolitiques mondiaux, etc. Si ce ralentissement se confirme comme étant léger, l’activité du marché des bureaux pourrait rester satisfaisante en Europe et s’accompagner d’une hausse modérée des loyers, localisée essentiellement dans les secteurs centraux des principales villes, là où le taux de vacance est faible. L’offre future de bureaux sera un des éléments à suivre car en cas d’abondance elle pourra être un frein aux hausses localisées de loyer. La remontée des taux d’intérêt à 10 ans pourrait être limitée en 2019, et la prime de risque sur l’immobilier de bureaux pourrait permettre d’en limiter l’impact sur les taux de rendement immobilier. Ceux-ci pourraient être globalement stables en 2019 pour les actifs prime, même si des hausses ponctuelles ne sont pas à écarter compte tenu des incertitudes économiques et politiques.

source : Amundi Immobilier

 

Caractéristiques (au 31/12/2018)

  • Taux de Rendement Interne sur 10 ans : 7,84%
  • Prix de souscription : 235€
  • Minimum de souscription (brut de frais) : 5 875€ (25 parts)
  • Durée du placement : 8 ans minimum
  • Valeur de retrait : 215,28€ par part
  • Répartition géographique : 39,8% en Île de France, 28% à Paris, 16,2% en régions et Zone euro : 15,9%
  • Répartition par type de locaux : 83% Bureaux ; 6,3% Commerces ; 5,4% Logistiques ; 4% Hôtels ; 0,3% Locaux d’Activités et  0,7% Clinique; Résidence Services 0,2%
  • Capitalisation : 2,996 milliards €
  • Taux d’occupation financier : 85,49%
  • Nombre de biens immobiliers détenus : 121 immeubles
  • Éligible au financement à crédit (un crédit engage et doit être remboursé).

 

Edissimmo, un portefeuille immobilier qui procure d’éventuels revenus complémentaires

La SCPI Edissimmo est un placement indirect en immobilier d’entreprise qui permet de percevoir un éventuel complément de revenu chaque trimestre, la distribution de dividendes potentiels, issus des loyers des nombreux immeubles loués, est approuvée lors de l’assemblée générale annuelle des associés.

En plus de critères rigoureux dans la sélection des locataires, les loyers sont négociés dans le cadre de baux commerciaux longs (3/6/9 ans) et sont révisés annuellement par le biais d’indices qui permettent de protéger les loyers contre l’inflation.

 

Exemples d'investissements de la SCPI EDISSIMMO

edissimo acquisitions immobiliere 2017
Exemple-Investissement-Edissimmo 2

Edissimmo, une SCPI dotée d’un patrimoine diversifié, parmi les leaders du marché français

Lorsque vous souscrivez des parts d’Edissimmo, vous investissez dans une SCPI qui compte sur le marché de par sa taille et son ancienneté.

Première de la catégorie des SCPI classiques diversifiées en termes de capitalisation, Edissimmo est l’une des SCPI les plus anciennes et la plus importante du marché français avec un portefeuille d’immeubles de plus de 2,99 milliards d’euros sous gestion et  58 627 associés.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

En souscrivant des parts de la SCPI, tout comme les nombreux associés d’Edissimmo, vous profitez d’un investissement indirect dans des immeubles d’entreprise, varié par :

  • le nombre d’immeubles en portefeuille : 121
  • la composition de son patrimoine : 83% Bureaux ; 6,3% Commerces ; 5,4% Logistiques ; 4% Hôtels ; 0,3% Locaux d’Activités et  0,7% Clinique; Résidence Services 0,2%
  • les localisations géographiques du patrimoine, avec une forte prédominance sur les marchés parisien et francilien (environ 69%) tout en conservant une part significative dans de grandes métropoles régionales.

Investir dans des parts de SCPI implique des frais de souscription et des frais annuels pour une gestion active du patrimoine.

 

Edissimmo, une gestion active

Une politique active de rationalisation et de rajeunissement de son patrimoine immobilier a été entamée il y a plus de 6 ans par la SCPI. Elle vise à répondre aux besoins actuels des entreprises locataires, et à anticiper la mise en oeuvre des nouvelles normes environnementales applicables à l’immobilier d’entreprise. Cette politique se matérialise par :

  • la cession d’immeubles de petite taille arrivés à maturité ou s’écartant des standards de marché,
  • la modernisation d’immeubles plus anciens, présentant encore un fort potentiel de valorisation, particulièrement à Paris, par une politique active de travaux,
  • l’acquisition d’immeubles, récents ou neufs, de taille importante (plus de 1500 m²), loués (en cible des baux supérieurs à 6 ans), bien situés, bien desservis par les transports, bien configurés, modernes, confortables et également différenciants dans leur architecture.

Lors de nouvelles acquisitions, la stratégie d’investissement d’Edissimmo privilégie les immeubles situés au cœur des zones d’activités tertiaires des grandes villes françaises, et surtout en Île-de-France.

La gestion d’Edissimmo est également soucieuse de la fidélité de ses locataires. Elle s’attache à proposer des prestations qui correspondent à leurs besoins. Les locataires sont des entreprises sélectionnées en fonction de leur solidité financière, après avoir fait l’objet d’une étude de risque approfondie. Elles sont, pour une large part, des sociétés de premier plan.


edissimo acquisitions immobilieres 2017

Les dernières actualités autour d'Edissimmo

Au 4e trimestre 2018, les commercialisations de bureaux en Ile-de-France ont atteint 642 000 m2
en baisse sur un an de -26 % comparé à un 4e trimestre 2017 particulièrement actif. Sur 1 an, les
commercialisations totalisent 2,5 millions de m2, résultats moins élevés qu’attendus en recul de 5%. Ils sont cependant supérieurs de 10 % à la moyenne sur 10 ans, la demande étant alimentée notamment par les créations d’emploi et la modernisation des espaces de travail.

L’offre immédiate de bureaux en Ile-de-France a été stable au 4e trimestre 2018 avec 2,9 millions de m² vacants. A Paris, une hausse des loyers faciaux moyens liée à la rareté de l’offre est observée en particulier dans Paris Centre Ouest. Hors Paris, les hausses de loyers sont néanmoins modérées, et non généralisées et en périphérie la relative abondance de l’offre contraint les loyers.
Les avantages commerciaux octroyés par les bailleurs sont toujours élevés : 20,7 % du loyer facial en moyenne pour les transactions franciliennes > 1 000 m2 au 3e trimestre 2018, avec une forte hétérogénéité selon les secteurs.

 

 

Récompenses

SCPI-top or

Amundi Immobilier a obtenu le 17 octobre 2018 le TOP d’Or SCPI 2018 dans la catégorie “Prix du Jury” pour Edissimmo par « Tout Sur Mes Finances », site d’information sur la finance. Le Top SCPI Prix spécial du jury récompense le “coup de coeur” des six jurés, ce prix est décerné à l’unanimité. Le jury des TOP SCPI 2018 est composé de personnalités des mondes de l’épargne et de l’immobilier n’ayant aucun lien avec des gestionnaires ou distributeurs de SCPI.

Quels sont les risques de ce placement ?

  • Les parts de SCPI d’entreprises sont des supports de placement avec une vision long terme. Ce type de placement doit être effectué dans le but de diversifier son patrimoine. Pour cette SCPI, vous devez conserver vos parts pendant une durée de 8 ans minimum.
  • La SCPI ne bénéficie d’aucune garantie ou protection en capital investi. En outre, la SCPI propose une liquidité moins importante qu’un actif financier. En effet, il ne s’agit pas d’un produit coté. Les conditions de cession comme les délais ou le prix varient en fonction de l’évolution du marché de l’immobilier et du marché des parts de SCPI.
  • La SCPI ne garantit en aucun cas la revente des parts.
  • L’investissement dans l’immobilier peut parfois présenter des risques comme l’absence de rendement ou la perte de valeur. Cependant, cela peut être amoindri grâce à la diversification immobilière et locative du portefeuille de SCPI.
  • Le rendement de la SCPI dépendra de l’évolution à la hausse comme à la baisse du marché immobilier. Cette dernière ne bénéficie d’aucune garantie ou protection de capital investi. Par ailleurs, pendant la période de constitution du patrimoine et jusqu’à la mise en location, vous ne percevrez que des revenus financiers provenant du placement de la trésorerie.
  • Délai de jouissance : 1er jour du 6ème mois suivant le mois de souscription

Quels sont les avantages de cette SCPI ?

  • Vous accédez à un investissement immobilier (l’immobilier d’entreprise en France), pour un effort d’épargne réduit : dès 5 875€.
  • Vous bénéficiez d’une bonne mutualisation des risques (diversification géographique, répartition du risque locatif sur des centaines de locataires…)
  • Vous profitez d’une politique d’investissement sur les zones présentant un bon potentiel de revalorisation.
  • Votre patrimoine immobilier est pris en main par un gestionnaire professionnel.
  • Vous pouvez opter pour le démembrement des parts de la SCPI pour optimiser votre fiscalité.
  • La SCPI Edissimmo est gérée par Amundi Immobilier, société spécialisée dans la gestion d’actifs immobiliers pour compte de tiers avec 40 ans d’expérience sur ce marché, n° 1 du marché des SCPI en capitalisation et n° 2 en collecte de SCPI et OPCI grand public (source : IEIF Septembre 2018).
  • Avec près de 90 % de ses actifs sous gestion investis en immobilier d’entreprise, ce secteur représente le cœur de l’activité d’Amundi Immobilier. Cette large présence lui confère une forte capacité de captation et de négociation des meilleures opportunités d’acquisition d’actifs immobiliers sur le marché.

Vos Questions - Nos Réponses

Quelle fiscalité s’applique aux SCPI de bureaux ?

Les SCPI sont transparentes fiscalement, ce qui signifie qu’elles ne modifient pas le régime fiscal propre de chaque associé. Les revenus distribués par les SCPI seront soumis au régime des revenus fonciers. En cas de cession d’un immeuble par le gestionnaire de la SCPI, avec plus-value, le régime fiscal des plus-values s’applique au porteur de part. Cependant, l’impôt est prélevé directement par la société de gestion de la SCPI. Par ailleurs, en cas d’achat de nue-propriété de parts de SCPI, il est possible de réduire votre ISF.

De quoi sont composés les revenus d’une SCPI ?

Les revenus d’une SCPI comprennent les revenus fonciers, à savoir les loyers encaissés, ainsi que les revenus financiers qui proviennent de placements en trésorerie de la SCPI.

Pourquoi les frais de gestion sont-ils élevés ?

Le fait de passer par une société de gestion évite de surpayer votre bien immobilier et ces frais seront toujours inférieurs aux frais soumis dans l’immobilier en direct (frais de notaire, frais d’hypothèque, frais de dossier).

Vous souhaitez investir dans une SCPI à crédit ?
Vous trouverez des informations complémentaires dans cet article

Lire l'article sur les SCPI à crédit
 

Découvrir la SCPI Edissimmo en vidéo
Découvrez les placements AMUNDI sélectionnés chez bienprévoir.fr

(1)Taux de Distribution sur la Valeur de Marché (ou rendement annuel financier) brut avant fiscalité. L’investissement en SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) ne présente ni une garantie en capitale, ni une garantie de rendement. Les revenus sont soumis à prélèvements sociaux et impôts. Soumis à frais de souscriptions. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures et la valeur d’un investissement en SCPI peut varier à la hausse comme à la baisse, tout comme les revenus qui y sont attachés.

(2) L’absence de garantie de revenus et de capital ne remet pas en cause les obligations de remboursement inhérentes à la souscription d’un crédit. En cas de défaut de remboursement, l’associé peut être contraint à vendre ses parts et être amené à supporter un risque de perte en capital. La revente des parts peut éventuellement ne pas couvrir le remboursement du crédit. Un Crédit engage et doit être remboursé.

(3)Source IEIF. 2eme capitalisation de France en 2015 parmi les SCPI ouvertes à la souscriptions.

La note d’information, les statuts, le dernier bulletin trimestriel et le dernier rapport annuel de la SCPI Edissimmo doivent être remis préalablement à toute souscription. La note d’information a reçu de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) le Visa SCPI n°12/22 du 28 septembre 2012. Conformément à l’article 422-196 et les articles 422-189 et suivants du Règlement Général de l’Autorité des Marchés Financiers, la notice a été publiée au Bulletin des Annonces Légales Obligatoires du 12 octobre 2012.